Une production multimédia prendra d’assaut le centre Notre-Dame

Une production multimédia prendra d’assaut le centre Notre-Dame

La nef de l'église Notre-Dame, actuellement convertie en salle multifonctionnelle ouverte au public, sera l'hôte de cette future production à saveur historique. Les lieux répondent désormais à l'appellation Centre Notre-Dame.

Crédit photo : (Photo: GranbyExpress-Roxanne Langlois)

CULTURE. Un spectacle multimédia à grand déploiement entièrement dédié à l’histoire de Granby est actuellement en cours de préparation; cette production signée Jessy Brown sera dédiée aux 5 à 90 ans et présentée dès l’été prochain dans la salle multifonctionnelle que deviendra d’ici là la nef de l’église Notre-Dame.

Selon l’offre de service déposée à la Ville par le metteur en scène et directeur artistique, cette production mettra à profit les talents d’environ 300 artistes, tous en provenance de Granby: danseurs, chanteurs, acteurs, musiciens et personnalités publiques y prendront part. «Même l’orgue Casavant sera mis en valeur!», précise-t-on dans le document consulté par le GranbyExpress.

Le spectacle retracera les moments marquants du passé de Granby, de la création du centre-ville à la construction de l’église en passant par les débuts du Zoo et du drame du pont Patrick-Hackett, emporté par la crue des eaux en 1869. Une gamme d’émotions est à prévoir. «Du rire à la tristesse en passant par beaucoup d’émerveillement, ce spectacle nous rendra fiers de ce que nous sommes et avons, mais surtout, donnera le goût aux touristes de venir s’établir!», peut-on aussi lire dans la proposition.

Selon M. Brown, ce type de production saura plaire autant aux touristes de passage qu’aux Granbyens et Granbyennes, qu’ils soient jeunes ou moins jeunes: «En fait, que ce soit pour l’histoire ou pour l’environnement multimédia, ce spectacle va toucher toutes les classes de la société […]».

Quelque 24 représentations de 50 minutes sont pour le moment proposées par le créateur; si tout se déroule tel qu’anticipé, elles auraient lieu en soirée du jeudi au samedi, du 27 juin au 17 août 2019. Environ 350 spectateurs pourront prendre place dans le futur centre Notre-Dame, qui prendra des allures de «dôme de voyage dans le temps».

«Avec la projection à 270 degrés et 16 boîtes de son en cercle autour du public, nous serons dans une bulle multimédia immersive pour nous faire vivre une présentation d’environ 50 minutes inédites. Dès son entrée, le public se sentira dans un environnement unique et sacré», promet l’artiste en art visuel et concepteur du spectacle.

Notons qu’une exposition d’art visuel comprenant des toiles, des photos, des sculptures et d’autres objets d’art appartenant à des citoyens sera déployée sur les murs de l’ancien lieu de culte. Un espace touristique, où pourront par exemple être affichées les activités organisées dans la région, sera également aménagé sur place afin d’informer les visiteurs.

Granby investit

Le conseil municipal a octroyé la somme de 150 000 $, en séance régulière lundi soir, afin que ce projet, qui promet de faire voyager le spectateur à travers le temps, puisse voir le jour. Cette somme sera puisée à même le budget réservé à la mise en œuvre de la planification stratégique 2018-2022 de Granby. Un montant de 120 000 $ est dédié à la création du spectacle par l’artiste Jessy Brown. La balance, soit 30 000 $, sera versée à Vie culturelle et communautaire (VCC) de Granby, mandatée de la gestion de ce spectacle, pour la promotion de la saison 2019.

«On sait que c’est un coût (important), mais avec la valeur des billets qui vont être vendus, possiblement qu’on va reprendre notre argent», explique le maire suppléant, Jocelyn Dupuis. Celui-ci précise toutefois que la production devrait «marcher sur deux ou trois ans» et pourra être améliorée en cours de route. Le coût des billets n’est pas encore fixé.

Le premier magistrat de Granby, Pascal Bonin, avait déjà fait savoir son souhait de voir une production originale animer les lieux afin, notamment, de contribuer à dynamiser le centre-ville.