Vols de lunettes au Sports Experts: «c’est beaucoup de trouble»_Serge Tremblay

Vols de lunettes au Sports Experts: «c’est beaucoup de trouble»_Serge Tremblay

Les deux récents vols commis au Sports Experts des Galeries de Granby ont incité l'organisme Échec au crime à tenir une vigie devant l'entrée du commerce. Sur la photo, on aperçoit l'agent Guy Rousseau, du Service de police de Granby, et un bénévole d'Échec au crime, Richard Bourdon.

Crédit photo : GranbyExpress-Éric Patenaude

FAITS DIVERS. Les vols de lunettes haut de gamme sont légion à Granby. Le Sports Experts vient d’être victime de deux larcins en quelques jours (le 25 octobre et ce mercredi 7 novembre) évalués à plus de 20 000 $

Cet individu s’est introduit chez le lunettier Tétreault Isaïa, du 388, rue Principale, le 14 août dernier, vers 23h25. Il a quitté les lieux avec des lunettes d’une valeur de plus de 9600 $. Gracieuseté-Service de police de Granby

. Des méfaits qui impactent le quotidien de tout commerçant, déplore Serge Tremblay, propriétaire du magasin d’articles de sport des Galeries de Granby.

«Au premier vol (25 octobre), je n’avais rien déclaré. Cette fois, je vais faire le décompte de mon inventaire et voir comment ça va me coûter.» «En plus des lunettes, le voleur a pris d’autres articles. Juste à matin, j’en ai pour au moins 15 000 $. Il a volé la crème des lunettes. Avec des Oakley à 100 $, ça va vite», raconte Serge Tremblay.

Après le premier vol à la fin octobre, le marchand des Galeries n’a pas mis de temps à réagir en commandant des grillages pour sécuriser les vitrines de son commerce, mais en vain. Un second de vol de lunettes a été commis au magasin de M. Tremblay à quelques jours de la livraison de ses nouveaux équipements de sécurité.

«Tous mes magasins (Granby et Bromont) vont être équipés de grillage. Et un vol, c’est toujours des tracas. Monter le dossier, a-t-on de bonnes photos du suspect? Avons-nous assez de preuves? C’est beaucoup de trouble», estime Serge Tremblay.

Avec cinq vols de lunettes depuis le 14 août dernier, des lunettiers en herbe pourraient fort bien proposer des offres alléchantes dans les jours à venir, prétend le commerçant.

«Si les gens voient un revendeur sur Facebook ou sur les sites transactionnels, n’hésitez pas à appeler les policiers», rappelle le commerçant.

Rappelons que c’est un employé des Galeries de Granby qui a contacté les policiers ce matin après avoir constaté que la porte du Sports Experts donnant accès au stationnement avait été fracassée aux environs de 06h00.

Enquête et prévention

Des lunettes de marque dérobées, des vitrines et des portes fracassées et des vols perpétrés la nuit.  Le modus operandi est similaire pour l’un ou l’autre des commerces impliqués dans cette série de vols depuis août dernier.

«Est-ce qu’il s’agit du même suspect? C’est l’enquête qui va le déterminer», déclare Guy Rousseau, porte-parole du Service de police de Granby.

Pour le corps policier, les vols de lunettes sont d’ailleurs une bonne occasion de rappeler les règles de sécurité dans les commerces. «Si des commerçants ont besoin d’aide, ils n’ont qu’à appeler notre service de prévention», mentionne l’agent Rousseau.

De son côté, l’organisme Échec au crime sollicite la participation du public pour résoudre cette série de vols.

«Si des gens connaissent les malfaiteurs (….). Parfois, les gens n’osent pas parce qu’ils ont peur des représailles. Mais Échec au crime, c’est une alternative. C’est impossible de retracer l’appel», explique Normand Desloges, président local d’Échec au crime.

Depuis dix ans, Échec au crime (1-800-711-1800) a permis de réaliser 25 000 arrestations dans la province (excluant le territoire de Montréal), soutient M. Desloges. Financé notamment par les recettes du crime saisies par les services de police, l’organisme gère un programme de prime pouvant atteindre jusqu’à 2000 $.