Un érable centenaire transformé en œuvre d’art

Un érable centenaire transformé en œuvre d’art
L'érable centenaire derrière les fondateurs de Bromont en art

SYMPOSIUM.L’une des plus grandes galeries à ciel ouvert du Québec prendra forme au cœur de la rue Shefford, à Bromont, les 22,23 et 24 août, de 10h à 18h. Pour sa 19e édition, le symposium Bromont en art reçoit 116 artistes, dont le président d’honneur, le peintre, sculpteur et écrivain, Marcel Gagnon.

Reconnu mondialement et dans son coin de pays, aux portes de la Gaspésie, Marcel Gagnon reste un visage méconnu en Estrie. Pourtant, selon Rénald Cusson, qui orchestre ce rassemblement d’arts visuels depuis sa création, Marcel Gagnon est un type qui mérite d’être découvert et il est, sans doute, l’un des plus influents sculpteurs québécois.

«Ça fait plusieurs années qu’on lui demande de présider Bromont en art. Faute de temps, il devait décliner l’invitation. Or, cette année, il fêtait sa 40e année en tant qu’artiste et il s’est dit que c’était un bon moment pour venir. C’est un très grand honneur pour nous», explique Cusson.

Lors de l’évènement, le président d’honneur érigera son kiosque au 926 de la rue Shefford où il sculptera, pendant les trois jours du symposium, un érable centenaire qui était voué à disparaître. De plus, ça sera l’occasion d’aller à la rencontre d’un «type assez extraordinaire. C’est un grand homme avec une belle âme. C’est tout un personnage à rencontrer», rajoute Rénald Cusson.

Plus de 1000 œuvres exposées

Le Vieux-Village prendra des couleurs avec l’exposition de plus de 1000 œuvres ainsi que les 20 000 visiteurs qu’attendent les organisateurs.

Aussi, outre la sculpture en direct, la programmation de Bromont en art présente en nouveauté un encan silencieux. Près d’une vingtaine d’œuvres sera à la portée de tous par l’encan silencieux qui se veut un moyen de financement à cet organisme à but non lucratif.

Également au 926 rue Shefford, une aire de repos et une halte gourmande seront érigées pour les amateurs d’art. La traditionnelle calèche sera aussi de retour pour faire visiter gratuitement le Vieux-Village aux visiteurs.

Par ailleurs, des démonstrations d’aquarelle, d’huile et d’acrylique avec des peintres professionnels prendront place au Bistro Place MacPherson alors que l’Espace blanc ouvrira ses portes afin de présenter les diverses œuvres d’artistes émergents et professionnels de la région.

Tour d’horizon de Bromont en art

Création en 1997

C’est dans la cour arrière de Marie-Claude Tétrault, artiste et co-fondatrice de Bromont en art avec son conjoint Rénald Cusson, que s’est tenu la première édition. «On ne savait pas quoi faire avec tout l’espace qu’on avait. On a donc décidé de faire un symposium et plus de 60 artistes ont pris part à l’évènement».

Des artistes fidèles

Plusieurs des artistes reviennent année après année. «Certains des artistes sont là depuis le début. Il y en a aussi qui ont démarré leur carrière ici», explique Rénald Cusson.

Prix et distinctions

L’Académie internationale des Beaux-Arts du Québec a décerné en 2013 à Bromont en Art le prix Symposia qui honore les 10 meilleurs symposiums du Québec. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires