Une magie opérée par 245 âmes

Une magie opérée par 245 âmes
Placide Rodrigue

CONCERT. Le 14e concert-bénéfice au profit de la Fondation du Centre hospitalier de Granby (CHG), le 8e à l’église Notre-Dame, se déroulera les 2 et 3 décembre. Ce grand chœur de Noël rassemblera 245 musiciens et chanteurs, dont la soprano Myriam Leblanc et le baryton Max van Wick.

Encore une fois, les organisateurs promettent de la magie et un concert grandiose.
 
Les deux artistes invités seront accompagnés de 65 musiciens de l’Harmonie Granby et de l’Orchestre de Chambre de Granby ainsi que d’un ensemble vocal de 180 personnes en provenance des chorales du Chœur de la Fondation, du Chœur Gardenjoie et du Chœur de Pratt & Whitney Canada.

Les solistes Guy Lavertu, Olivier Chagnon, Pascal Fleury, Pierre-André Ducharme et Sylvain Ross seront également sur scène.  

Le concert sera présenté sous la forme d’une cantate déclinée en cinq tableaux. «C’est comme un opéra, mais sans les costumes», résume le chef d’orchestre, André Gauthier.

La soprano Myriam Leblanc se prépare depuis quelques mois. Originaire de Saint-Lazare, elle détient une maitrise en direction chorale de l’Université de Sherbrooke et a remporté le premier Prix et le Prix du public au Concours de l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières. Elle affirme qu’elle entraine sa voix de trois à quatre fois par semaine. «J’ai très hâte. J’adore les concerts de Noël», dit-elle.
 
Max van Wick est originaire de la Colombie-Britannique et est en sol québécois depuis peu. Il est diplômé de l’Université de Toronto et est membre de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal.  

Le grand chœur de Noël est un évènement capital pour la Fondation du CHG qui a lancé sa plus importante campagne quinquennale en 2013. Chaque année, une enveloppe d’environ 70 000$ est amassée lors du concert de Noël.

Une «dernière fois» à Notre-Dame
Comme le projet de réaménagement de l’église Notre-Dame qui implique entre autres la transformation de la nef en salle multifonctionnelle sera entamé l’an prochain, ça sera la dernière fois que le concert sera présenté dans le lieu saint, tel qu’il est actuellement.

Le directeur artistique du grand chœur, Placide Rodrigue, croit que ce n’est pas la dernière fois que le concert y sera présenté. «Il faudra sans doute revoir certaines choses. On ne pourra peut-être plus rassembler autant d’artistes», avance-t-il.

Au fil du temps, le directeur artistique avait réussi à maitriser les spécificités sonores de l’église. «C’est une grande salle ouverte avec beaucoup de réverbérations. On a appris à bien connaitre le lieu avec le temps et on connait ses points forts comme ses points faibles», souligne M. Rodrigue.

Selon lui, le talent des artistes présents cette année rendra le concert mémorable.

Le grand chœur de Noël de la Fondation du Centre hospitalier de Granby, les 2 et 3 décembre à l’église Notre-Dame. Les billets sont disponibles au Palace de Granby ou auprès des artistes.  

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des