Jeter à la poubelle… ou déposer dans le bac bleu?

Photo de Roxanne Langlois
Par Roxanne Langlois
Jeter à la poubelle… ou déposer dans le bac bleu?
(Photo : GranbyExpress-Archives)

RÉCUPÉRATION. La MRC de la Haute-Yamaska lance une campagne de sensibilisation, désirant que les citoyens soient en mesure de mieux distinguer les matières recyclables de celles, indésirables, qui se retrouvent pourtant trop souvent dans les bacs bleus.

Si la croyance populaire veut qu’il soit préférable, en cas d’incertitude, d’y déposer une matière plutôt que de la jeter directement à la poubelle, il n’en est rien, puisque celle-ci devra être réacheminée au lieu d’enfouissement avec les coûts que cela implique.

«Certaines d’entre elles peuvent même engendrer des bris au niveau des équipements de tri. Il est donc essentiel de ne déposer que des matières acceptées dans le bac de recyclage», peut-on lire dans un communiqué émis lundi par la MRC.

Pour aider les citoyens à s’y retrouver, un aide-mémoire leur sera acheminé par voie postale au courant des prochains jours. «En tant que citoyens, nous sommes au premier rang de la chaîne de tri. Nous constatons que le taux de participation est bien intégré dans les habitudes des citoyens, il s’agit de mieux trier les matières à la source afin de diminuer au maximum les rejets et les résidus nuisibles», explique Karine Denis, directrice du service des matières résiduelles à la MRC.

L’instance rappelle par ailleurs que certains éléments considérés comme indésirables sur une chaîne de tri peuvent néanmoins prendre la route d’un écocentre: on parle, entre autres, de styromousse, de bonbonnes de propane ainsi que de piles et de batteries. Les seringues doivent quant à elles être rapportées à la pharmacie où se trouvent des contenants destinés à en disposer. Les couches, précise la MRC, doivent absolument prendre le chemin des ordures.

Rappelons que sur le territoire de la Haute-Yamaska, l’entreprise Sani-Éco se charge de la collecte et du tri des matières recyclables. L’application mobile baptisée Ça va où? de RECYC-QUÉBEC peut être consultée pour davantage d’information. Des renseignements se retrouvent également sur le site Web de la MRC: www.haute-yamaska.ca.

Partager cet article