Les syndiqués de Val-des-Cerfs pleurent le décès d’Éric Bédard

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Les syndiqués de Val-des-Cerfs pleurent le décès d’Éric Bédard
Éric Bédard aura été actif dans le milieu syndical pendant une quinzaine d’années. (Photo : Granby Express - Archives)

ÉDUCATION. Le président du Syndicat de l’enseignement de la Haute-Yamaska (SEHY), Éric Bédard, est décédé d’une embolie pulmonaire, hier, confirme la Commission scolaire du Val-des-Cerfs (CSVDC).

«Une mort subite comme celle-là, ça ébranle toute une communauté, ça touche tous ceux et celles qui l’ont côtoyé. On a de la misère à y croire», indique le président de la Commission scolaire du Val-des-Cerfs (CSVDC), Paul Sarrazin.

Ce dernier ajoute qu’un décès en si bas âge ne laisse personne indifférent.

«Éric Bédard avait 51 ans, soit à peu près le même âge que moi. Quand on mène de gros combats, on a parfois tendance à s’oublier un peu. Je ne dis pas qu’il y a un lien direct entre le décès de M. Bédard et les fonctions qu’il exerçait, mais ça donne quand même à réfléchir», soutient-il.

M. Sarrazin profite de l’occasion pour transmettre ses condoléances, en son nom personnel et au nom de la direction de la CSVDC, à la famille éprouvée.

Cheminement professionnel

Enseignant de formation, Éric Bédard a assumé la présidence du SEHY de 2003 à 2008.

«M. Bédard est par la suite retourné enseigner au secondaire pendant quelques années avant de reprendre du service comme président du syndicat des enseignants en 2011. Il était toujours en poste au moment de son décès», précise Alexandra Langlois, coordonnatrice aux communications à la CSVDC.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des