Hockey scolaire: les Titans du Verbe Divin en mode camp de printemps

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Hockey scolaire: les Titans du Verbe Divin en mode camp de printemps
Jean-Vincent Piette, nouveau coordonnateur hockey des Titans du Verbe Divin, supervisera son premier camp de printemps, le mois prochain. On le voit ici aux côtés de Jonathan Bertrand, membre de l'équipe de gestion hockey des Titans. (Photo : GranbyExpress-Éric Patenaude)

HOCKEY. Alors que les joueurs de l’édition 2018-2019 des Titans du Verbe Divin sont sur le point de ranger leur équipement, les responsables du programme de hockey scolaire consacrent tout leur temps au prochain camp printanier. Du 3 au 10 avril 2019, une centaine de hockeyeurs des catégories M12 à M18 sont attendus au Centre sportif Léonard-Grondin pour cette semaine d’évaluation.

Tenu en mai par le passé, le camp de printemps des Titans figure un mois plus tôt à l’agenda de l’organisation cette année à la demande de la Ligue de Hockey Préparatoire Scolaire (LHPS). Une nouvelle obligation du circuit scolaire afin d’orchestrer les calendriers réguliers des clubs avant la fin des classes.

Nommé récemment à titre de coordonnateur hockey des Titans, Jean-Vincent Piette, assurera la supervision du camp de sélection d’avril prochain.

«Notre camp se tient en soirée sous forme de matchs intra-équipes en quatre catégories (M12, M13, M15 et M17-18)», mentionne M. Piette connu dans la région, entre autres, pour son association avec les Inouk de Granby.

Le nouvel homme de confiance des Titans sera par ailleurs en fonction à temps plein dès le prochain calendrier. «Notre ligue est vraiment rendue là. Ça nous prend une personne à temps plein. Auparavant, on gérait ça sous forme de comité et chacun prenait son bout. Jean-Vincent, c’est notre homme et on va l’appuyer là-dedans», confie Jonathan Bertrand, l’un des manitous du programme des Titans

Pour le bien des jeunes

Pour la nouvelle saison à venir, la septième de la jeune histoire des Titans, les hommes de hockey du programme granbyen désirent administrer entre cinq et sept formations.

Au Verbe Divin tout comme dans la LHPS, la qualité de vie des étudiants-hockeyeurs va primer sur l’envie de prendre de l’expansion.

«On veut s’assurer d’avoir des équipes complètes et compétitives tout en mettant les jeunes dans les bonnes chaises. C’est ce que notre ligue préconise», indique Jonathan Bertrand. «Une équipe doit avoir 50 % des chances de gagner et 50 % des chances de perdre. Tout ça dans un contexte compétitif dans la victoire comme dans la défaite. On veut que nos jeunes soient dans la bonne zone de développement.»

Pour Jonathan Bertrand, rien ne sert de faire vivre de mauvaises expériences sur la glace à ces jeunes hockeyeurs. Une philosophie défendue par la LHPS qui tend ses derniers temps à vouloir mieux gérer son expansion. La direction du circuit s’est d’ailleurs permis récemment de refuser des demandes d’adhésion déposées par des collèges.

«La ligue est provinciale. Tu pars de Val-d’Or jusqu’à Mont-Joli. Il n’y a que le Saguenay qui n’a pas d’équipes», fait remarquer Jean-Vincent Piette.

Souvent dénoncées dans la LHJMQ, les longues traversées en autobus préoccupent tout autant du côté de la LHPS, soutient Jonathan Bernard. À titre d’exemple, le M12 mineur des Titans a dû se rendre à quatre reprises dans le Bas-du-Fleuve au cours de la saison. «Cinq heures et demie de route, c’est long, longtemps.» «Dans cette équipe, il y a des jeunes de quatrième et cinquième année (du primaire). Ç’a été tough», avoue M. Bernard.

Les hockeyeurs de la région intéressés à vivre l’expérience du camp de sélection des Titans peuvent s’inscrire en se rendant au www.verbedivin.com d’ici le 1er avril prochain. L’équipe recherche aussi des entraîneurs –adjoints. Les candidats doivent expédier  leur curriculum vitae à hockey@verbedivin.com.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des