Une centaine d’artistes feront «rire un bon coup» le centre-ville

Photo de Vincent Lambert
Par Vincent Lambert
Une centaine d’artistes  feront «rire un bon coup» le centre-ville
Sur la photo, Jean-Olivier Grégoire-Fillion (centre) en compagnie des membres du comité organisateur de la première édition du Loufoque. (Photo : Granby Express-Vincent Lambert)

ÉVÉNEMENT. Le comité organisateur de la première édition du nouveau festival Le Loufoque de Granby ne sait pas combien de personnes se déplaceront exactement pour regarder notamment du cirque, du burlesque, de l’absurde ou bien de la magie au centre-ville. Une chose est certaine: «tout est pour tout le monde. On va chercher des passions, pas des groupes d’âge», commente Jean-Olivier Grégoire-Fillion, coordonnateur à la vie communautaire chez Vie culturelle et communautaire de Granby (VCCG).

La vente de billets va bon train pour Le Loufoque, mais d’ici la fin de semaine de la fête du Travail, moment où se déroulera l’événement, la promotion occupera le comité organisateur puisque c’est «une bibitte qui n’existait pas».

«On ne le sait pas combien il y a de personnes un peu bizarres qui ont envie de voir des affaires de même, indique le coordonnateur Jean-Olivier Grégoire-Fillion. Mais j’ai découvert qu’il y en a vraiment plus que je pensais. On n’a pas un nombre attendu de visiteurs; on va être capable de donner une vraie statistique par rapport aux billets vendus. Pour moi, c’est déjà un succès de voir que la billetterie roule. Ça veut dire qu’il y a des gens que ça intéresse et qui savent que ça va valoir la peine.»

Parce que Le Loufoque en est à ses balbutiements, M. Grégoire-Fillion ne pense pas que tous les billets vont trouver preneurs avant le début du festival parce que «ce n’est rien dans l’esprit des gens; ils ont de la misère à le voir». Cependant, il estime que tout le monde y trouvera son compte puisque le rire est rassembleur.

«On s’est demandé: qu’est-ce qui est rassembleur? C’est le rire. On voulait quelque chose qui allait s’adresser à tout le monde, admet le principal intéressé. On voulait vraiment aller vers un mixte de clientèle. C’est le côté audacieux; il n’y a pas de festival de ce genre-là vraiment en région. Ça ne se retrouve pas et il n’y en a pas beaucoup.»

Le Loufoque s’adressera donc aux personnes qui aiment rire; ceux-ci seront servis puisque 110 artistes se produiront dans 11 lieux du centre-ville pendant trois jours de festivités (30, 31 août et 1er septembre).

«Changer le mal de place»

Le Loufoque offrira une grande variété d’activités gratuites et payantes à moindre coût pour les visiteurs qui se déplaceront à la première édition. Pour ceux qui ne pourront y assister parce qu’ils sont hospitalisés ou se retrouvent en CHSLD, le comité organisateur a aussi pensé à eux. En effet, le jeudi précédent le jour J, ces personnes recevront La Belle Visite de la Fondation Dr Clown.

«C’est pour nous une façon de dire qu’on commence le festival, souligne Jean-Olivier Grégoire-Fillion. Ces personnes seront les premières à profiter de la journée avant que ça commence. [L’objectif] est de briser l’isolement et de  changer le mal de place. On va envoyer une escouade de Dr Clown et de La Belle Visite. Pour nous, c’est un clin d’œil parce qu’on veut vraiment rejoindre le plus de monde possible, même ceux qui ne peuvent pas venir.»

Plusieurs activités auront lieu simultanément lors du Loufoque. C’est pourquoi M. Grégoire-Fillion invite la population à consulter la «petite bible du Loufoque», qui sera distribuée à différents endroits dans la ville, afin de pouvoir planifier leur week-end.

La rue Principale sera par ailleurs fermée le samedi 31 août, de midi à 5h le lendemain matin, entre les rues Court et Dufferin dans le cadre du spectacle extérieur Nova, de la compagnie MysterAct, de Québec.

Les festivaliers pourront aussi observer des amuseurs publics en journée et prendre part au Party du Loufoque, organisé par les Jeunes Ambassadeurs de Granby (JAG), où on retrouvera une soirée festive avec DJ Phantom et une piste de danse.

«À la fête du Travail, c’est à Granby que les gens doivent être», lance M. Grégoire-Fillion.

Pour plus de détails, il est possible de consulter le www.vccgranby.org.

Les activités du Loufoque en bref

Monsieur Démesure (12h10, Place Johnson, 30 août)

Bingo à la Mado (19h15, bibliothèque Paul-O.-Trépanier, 30 août)

Show Open Mic (19h30, Le Grimoire, 31 août)

Nova (21h30, rue Principale, 31 août)

Homme fort et contorsion (13h, stationnement de l’hôtel de ville, 1er septembre)

Cirque Éloize-Saloon (payant) (14h, Palace de Granby, 1er septembre)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des