La Marche du Grand Défoulement: une promenade qui fait du bien

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
La Marche du Grand Défoulement: une promenade qui fait du bien
La Marche du Grand Défoulement de la Fondation québécoise du cancer aura lieu le samedi 28 septembre prochain. Sur la photo, les deux ambassadeurs de la marche-bénéfice (au centre sur la photo) sont entourés de Myriam Beaulé et Marco Décelles respectivement directrice du Centre régional et de l'Hôtellerie de l'Estrie et directeur général de la Fondation québécoise du cancer. (Photo : GranbyExpress-Éric Patenaude)

COMMUNAUTÉ. Les activités de financement d’organismes pullulent. Un souper pour ceci, une randonnée en vélo pour cela. Mais à quoi servent les argents amassés? L’éternelle question. À la Fondation québécoise du cancer, on marche et on cueille des dollars. Grâce à une récolte de 31 000 $, des massages oncologiques vont être prodigués aux personnes touchées par le cancer dès le 9 septembre prochain à l’hôpital de Granby. Un moment de détente des plus bénéfiques offert  en raison de la générosité des marcheurs de la première édition de la Marche du Grand Défoulement. La promenade qui fait du bien est donc de retour.

Le samedi 28 septembre, les marcheurs se réuniront pour la seconde édition de la Marche présentée au parc Daniel-Johnson. Sur le coup de 18h30, les participants vont faire leur part en accumulant les pas et les dollars pour aider la Fondation québécoise du cancer. Maintenant que le service des massages sur fauteuil est déployé à Granby, la Fondation souhaite en assurer le maintien. Remise d’un cancer du sein, Christiane Boisseau a bénéficié des massages spécialisés durant ses traitements.

«Le pouvoir du touché est insoupçonné. Ça guérit le corps, mais surtout le cœur, l’âme et l’esprit. Pour moi, c’est donc primordial que d’autres personnes de la région puissent en bénéficier (…)  C’est pourquoi je m’implique à nouveau dans la marche», a raconté l’ambassadrice de la Marche.

Avec son équipe de marcheurs, Mme Boisseau a d’ailleurs remis un montant de 7000 $ à la Fondation. Une somme qu’elle compte bien dépasser cette année.

Copain de longue date de Christiane Boisseau, Luc Senay, qui a perdu récemment un ami proche des suites du cancer, participera également au grand rassemblement. Une marche qui prend tout son sens aux dires du comédien. «Je pense qu’il faut marcher pour nos frères et nos sœurs qu’on ne connaît pas. Il faut le faire parce qu’on a la santé pour le faire. Et ça se fait dans un esprit de fête (…). C’est un honneur pour moi d’être ambassadeur et j’espère qu’on va titiller suffisamment de gens qui viendront marcher cette journée-là pour d’autres mondes.»

Pour participer à l’événement: www.lamarchegd.ca.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des