Comité de citoyens: Richard Dubé ne lance pas la serviette

Photo de Vincent Lambert
Par Vincent Lambert
Comité de citoyens: Richard Dubé ne lance pas la serviette
Richard Dubé continuera de surveiller la Ville pour que ses taxes soient gérées de façon optimale. (Photo : Granby Express-Vincent Lambert)

MUNICIPAL. Récemment, le Granbyen Richard Dubé a tenu hier soir une rencontre pour former un comité de citoyens. L’invitation à la population n’a pas eu l’effet souhaité, mais il affirme ne pas vouloir lâcher prise.

À la dernière rencontre, seulement M. Dubé et un autre citoyen se sont présentés pour discuter du projet. Même s’ils n’étaient pas sur place, deux autres personnes souhaitent aussi se joindre au groupe. C’est donc dire que pour le moment, le comité, qui n’est pas considéré comme officiel, compte quatre membres dans ses rangs.

«On serait quatre au total qui iraient au front, a expliqué en entrevue téléphonique, Richard Dubé. On a les mêmes préoccupations; on veut que nos taxes soient gérées de façon optimale. On s’est dit qu’on allait le faire par conviction. On n’est pas là pour partir en croisade. On ne sauvera pas personne, mais par contre, on est tous sur la même longueur d’onde.»

M. Dubé souhaite prochainement s’attaquer au dossier de la revitalisation du centre-ville. «Je me dis qu’avant que la [pelle mécanique] soit sur le terrain, je veux savoir comment ça va nous coûter réellement, insiste-t-il. Tous les projets qu’on a eus à Granby, une fois qu’on a le bras dans l’engrenage, ça finit qu’on a des dépassements de coûts faramineux.»

Pour le moment, le comité de citoyens a plutôt la forme d’une rencontre citoyenne pour échanger sur des idées. Le premier mercredi de chaque mois, le rassemblement aura lieu au Centre communautaire Saint-Benoît. Richard Dubé espère que dans le futur, d’autres voudront embarquer avec lui.

«Je ne lance pas la serviette, note le principal intéressé. On est quatre personnes qui semblent avoir le même point de vue au niveau de la gestion des taxes des citoyens. C’est vraiment aléatoire mon affaire. J’ai toujours rêvé d’avoir un comité de citoyens comme un chien de garde. Moi, je continue la bataille. On verra ce que ça donnera.»

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des