Maison des aînés et maisons alternatives: Québec accorde 228 nouvelles places à l’Estrie

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Maison des aînés et maisons alternatives: Québec accorde 228 nouvelles places à l’Estrie
Sur la photo, le PDG du CIUSSS de l'Estrie-CHUS, Stéphane Tremblay, la directrice du programme soutien à l'autonomie des personnes âgées au CIUSSS de l'Estrie-CHUS, Sylvie Moreault, la directrice générale de la Maison soutien aux aidants, Marie-Pierre Hébert, la ministre des responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, et le ministre des Transports et député de Granby, François Bonnardel. (Photo : GranbyExpress-Éric Patenaude)

SANTÉ.  La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, s’est présentée à Granby, lundi matin, avec les bras chargés de cadeaux. Outre une contribution de 2,7 M$ étalée sur trois ans pour la Maison soutien aux aidants, la parlementaire a confirmé l’ajout de 228 nouvelles places pour les maisons des aînés et les maisons alternatives de l’Estrie.

@R:Dans les faits, ce sont 156 places en maison des aînés pour des usagers en «perte d’autonomie modérée» et 72 places en maisons alternatives, dont la mission est de recevoir une clientèle adulte ayant des besoins spécifiques, qui seront ajoutées dans le réseau . Cette annonce de la ministre Blais découle de la stratégie de transformation des services d’hébergement pour aînés. Rappelons que le gouvernement de la Colaition avenir Québec a promis à hauteur de 2,6 milliards de dollars de créer 2600 nouvelles places d’ici deux ans dans le cadre de la mise sur pied des nouvelles maisons des aînés et maisons alternatives.

Proche aidante auprès de son défunt conjoint, Marguerite Blais a confié avoir sorti de sa retraite uniquement pour la cause des aînés. «M. François Legault s’est engagé à développer 2600 places d’ici 2022 et nous allons faire en sorte qu’il y ait 2600 places», a déclaré la ministre.

Quant aux chances de voir ériger une maison des aînés sur les territoires de la Haute-Yamaska et de Brome-Missisquoi, la députée de Prévost n’a pas voulu se compromettre davantage.

Pour son collègue de Granby, la confirmation des nouvelles places en Estrie vaut tout l’or du monde. «C’est un peu Noël  pour moi aujourd’hui et pour vous (à la Maison soutien aux aidants) quand on parle d’aide aux proches aidants. (…). Marguerite (Blais), j’ai appris à connaître cette femme depuis un certain nombre d’années. S’il y a une femme qui pouvait prendre ce dossier des aînés et des aidants, c’est elle. (…). On ne se le cachera pas, on est dans une société plus vieillissante qu’ailleurs dans le monde. Les besoins seront énormes et grandissants dans le futur et de voir les sommes de 2,6 G$ qui seront investis pour rénover et construire des CHSLD…c’est grâce à Marguerite tout ça.»

Plus de services

Actif sur le terrain depuis plus de 25 ans, la Maison soutien aux aidants de Granby pourra optimiser ses services de répit avec l’addition de 8500 heures en vertu de l’aide de 2,7 M$ versée ce lundi par Québec. Ce financement permettra notamment à l’organisation de recruter dix nouveaux accompagnateurs.

«Pour moi, c’est fondamental qu’on prenne soin des 1,7 million de proches aidants», a mentionné la ministre Marguerite Blais.

«L’arrivée de la ministre Blais est un honneur pour notre clientèle. Merci d’être là pour les aidants», a témoigné la directrice générale de la Maison soutien aux aidants, Marie-Pierre Demers.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des