Six MRC de l’Estrie à la recherche d’un système intelligent de gestion du transport

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Six MRC de l’Estrie à la recherche d’un système intelligent de gestion du transport
Sur notre photo, la députée et ministre Isabelle Charest est entourée de Jason Ménard, attaché politique de la députée Geneviève Hébert, de Saint-François, François Jacques, député de Mégantic, Denis Gilbert, conseiller de East-Angus, Hugues Grimard, préfet de la MRC des Sources, Robert Roy, préfet de la MRC du Haut-Saint-François, Jacqueline Belleau, du bureau de la ministre Marie-Claude Bibeau, Johane Delage, mairesse de Lapatrie, et Guy Lapointe, conseiller de Lingwick. (Photo : Gracieuseté)

TECHNOLOGIE. Les MRC de la Haute-Yamaska, Brome-Missisquoi, Memphrémagog, Coaticook, des Sources et Haut-Saint-François ont conclu une entente en vue de l’implantation d’un système intelligent de gestion du transport de personnes qui desservira 80 municipalités et une population de 427 569 personnes.

Ce projet, initié voilà plus de deux ans, contribuera à l’amélioration des outils de travail des transporteurs, des répartiteurs et des membres du personnel administratif du réseau de transport collectif et adapté de chacune des MRC participantes.

«Le nouveau système devrait aider à diminuer les tâches administratives, faciliter la gestion des coûts et des revenus, tout en simplifiant la préparation des rapports statistiques. Pour les chauffeurs de taxi et d’autobus, on parle d’une réduction de la paperasse et d’une économie de temps», précise Francis Dorion, directeur général adjoint (DGA) à la MRC de Brome-Missisquoi.

Les usagers y trouveront également leur compte, eux qui pourront désormais réserver en ligne ou acquitter leur facture à distance.

L’acquisition du nouveau logiciel de gestion permettra la géolocalisation des véhicules en temps réel et l’interconnexion des réseaux de transport des différents partenaires.

Financement et mise en oeuvre

La MRC du Haut-Saint-François a été nommée mandataire de l’entente et a confié la gestion du projet à la société Transport de personnes HSF, qui assure le service dans cette sous-région de l’Estrie.

Le mandataire procédera sous peu à un appel d’offres pour inviter les concepteurs de logiciels spécialisés dans ce domaine à proposer leurs produits et services.

Selon le DGA de la MRC de Brome-Missisquoi, plusieurs mois pourraient être nécessaires pour le lancement de l’appel d’offres, l’identification des fournisseurs potentiels et l’analyse des soumissions déposées par les entreprises intéressées. On devra également prévoir du temps pour implanter le nouveau système et former les employés et les transporteurs.

«Ce sera un véritable défi de mettre en place le nouveau logiciel tout en maintenant les services à la clientèle. Dans le meilleur des cas, le nouveau système pourrait être totalement fonctionnel au début de la prochaine année», soutient M. Dorion.

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) soutient le projet d’implantation du système de transport intelligent à hauteur de 600 000 $ dans le cadre du Programme d’aide au développement du transport collectif (volet optimisation des services de transport en commun). La contribution de chacune des six MRC participantes s’élève par ailleurs à 33 000 $ (25 000 $ en argent et le reste en ressources humaines). Au total, on parle donc d’un investissement de l’ordre de 800 000 $.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des