Semaine de la francophonie: pour l’amour de la langue de Molière

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Semaine de la francophonie: pour l’amour de la langue de Molière
Portant l'uniforme de maître queux, la coprésidente de l'Association Québec-France Haute-Yamaska, Claire Massicotte, a dressé les grandes lignes de la 22e Semaine de la francophonie. (Photo : GranbyExpress-Éric Patenaude)

COMMUNAUTÉ. Quelle est la signification des expressions «De la chienne à Jacques» et «Swigne la bacaisse»? Pour connaître l’ABC de ces formules populaires, rendez-vous à la Semaine de la francophonie de l’Association Québec-France  Haute-Yamaska présentée du 22 au 29 mars prochain.

«Le but de notre association, c’est de privilégier des moments pour découvrir des éléments historiques, socioculturels et géographiques qui agrémentent notre culture francophone ainsi que de rendre hommage à des personnes ou des organisations qui se sont illustrées à travers notre héritage francophone», a déclaré la coprésidente de l’Association, Suzanne Robert.

Pour une 22e édition, l’Association Québec-France Haute-Yamaska propose donc de goûter à la langue française à travers un menu des plus variés. Le premier plat concocté est la conférence de Patrick Péloquin, le dimanche 22 mars, à 13h30 au Foyer du Palace. L’invité du jour démystifiera l’origine des expressions québécoises tant employées dans nos échanges au quotidien.

Qui dit Semaine de la francophonie dit gastronomie. À ce chapitre, l’édition 2020 poursuit la tradition avec sa virée culinaire avec Moreno Tomei (23 mars à 13h30 chez Provigo, 80 Saint-Jude Nord) et le chef Martin (24 mars à 14h, à la Poissonnerie Cowie). Le volet dégustation comprend également «Le repas français en 7 services» (mercredi 25 mars à 19h) où l’on prévoit, entre autres, rendre hommage à la famille Plumet bien connue à Granby. Le 29 mars en soirée, place au dernier repas de la FrancoFête à la Maison Chez Nous en compagnie du comédien originaire de Granby, André Lacoste.

«On a vraiment toute une palette de saveurs dans nos activités qui vont répondre à tous les goûts. Je pense que personne ne va rester sur son appétit», a assuré Claire Massicotte, coprésidente de l’Association Québec-France Haute-Yamaska.

Entre deux repas, on jase à la FrancoFête avec la conférence «Les chansons critiques et contestataires dans l’histoire de la France et du Québec» animée par Éric Dussault (27 mars à 19h, au Théâtre de poche du Cégep de Granby). Finalement, les romancières Martine Dorval, Claire Cook, Lily Gaudreault et Francine Brodeur déposeront leur plume pour participer à une rencontre-échange le samedi 28 mars à 13h30, au Centre culturel France-Arbour.

Des jeux et du plaisir

Après avoir mangé, le temps est venu de s’amuser. La Semaine de la francophonie à saveur granbyenne, c’est aussi une pléiade d’activités. Le classique des classiques, la partie de scrabble duplicate à 5 $ au Centre culturel France-Arbour (26 mars à 19h) est encore au programme de la Fête.  Au Café-étudiant du Cégep de Granby, le dimanche 29 mars à 13h, un défi sera lancé aux passionnés de la langue française avec la présentation de Tourismots (la ludictée et les jeux linguistiques) sous le thème du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des