François Legault ouvre les écoles primaires

François Legault ouvre les écoles primaires
Le premier ministre du Québec, François Legault. (Photo : Gracieuseté)

COVID-19. En excluant la région métropolitaine, le premier ministre a annoncé l’ouverture des écoles primaires à partir du 11 mai pour l’ensemble du Québec. La semaine d’après, toujours sur une base volontaire, les enfants de Montréal et des environs seront de retour en classe. Si la situation empire, le gouvernement va revoir son plan précise-t-il.

Invoquant qu’il est plus facile de suivre des cours à distance au secondaire, au cégep et à l’université, la rentrée «en personne» se fera à l’automne comme à l’habitude annonce également François Legault.

Le premier ministre du Québec a invoqué cinq raisons motivant sa décision de procéder à la réouverture des écoles primaires:

  1. Le bien-être des enfants, surtout ceux qui ont des difficultés d’apprentissage.
  2. Les enfants ont un risque limité de contracter la COVID-19. Cependant, «les parents qui ont des enfants avec des problèmes de santé devraient les garder à la maison».
  3. Une situation sous contrôle dans les hôpitaux. «On a toutes les capacités et le personnel pour s’occuper des malades».
  4. «On a le OK de la santé publique».
  5. «C’est bon que les enfants revoient leurs amis, leurs enseignants. Il n’y aura pas de vaccin avant 12, 18 mois… Je pense que la vie doit continuer».

François Legault a précisé que la décision n’était pas basée sur l’immunité collective. «Ce concept n’est pas prouvé».

Au plan technique, afin de respecter la distanciation sociale de deux mètres, il y aura un maximum de 15 élèves par classe. Le premier ministre n’exclut pas d’utiliser les écoles secondaires inoccupées pour des élèves du primaire.

De son côté, Horacio Arruda a tenu a précisé que malgré le déconfinement, «la population à risque demeure à risque». Le directeur national de la santé publique a invoqué qu’un retour en arrière va avoir lieu si les consignes ne sont pas respectées. «L’interdiction de rassemblement demeure», ajoute le premier ministre québécois.

Lors de son point de presse, François Legault a rappelé que l’urgence nationale demeurait les résidences pour les personnes âgées. «Il y a du renfort déjà arrivé et d’autres s’en viennent. On est aussi en voie de gagner la première bataille contre la propagation du virus dans la communauté. C’est la condition prioritaire pour commencer à relancer graduellement le Québec. Le mot d’ordre, c’est « prudence», déclare-t-il en ajoutant que 11000 personnes ont proposé leur candidature pour travailler à temps plein dans les CHSLD. «C’est un poids qui s’enlève sur mes épaules… Ça me touche beaucoup…», exprime François Legault en saluant le courage des futurs travailleurs.

Il y a maintenant 1599 décès de reliés à la pandémie (+ 84) au Québec. Le total de cas est 24982 (+ 875). À ce jour, 1541 personnes sont hospitalisées, dont 210 aux soins intensifs.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des