Le Challenger aura ses estrades permanentes

Photo de Vincent Lambert
Par Vincent Lambert
Le Challenger aura ses estrades permanentes
Le Challenger de Granby offrira de nouvelles installations permanentes aux nombreux visiteurs qui se déplaceront lors de la prochaine édition. (Photo : Granby Express-archives)

TENNIS. Fini la location des estrades pour le déroulement du Challenger. La Ville de Granby a récemment autorisé l’achat de ces installations de manière permanente sur le site.

La pandémie a forcé l’annulation du 25e anniversaire du Challenger cet été. Il était prévu de louer des estrades pour l’événement, mais la Ville de Granby a accepté la proposition du comité organisateur d’affecter la subvention d’un peu plus de 76 800 $ pour l’achat d’estrades permanentes.

«Quand vous regardez le Challenger depuis quelques années, on a beaucoup investi sur le site, a indiqué le maire Pascal Bonin. Il restait ces estrades-là. On les louait depuis plusieurs années. Évidemment, ce n’est pas la meilleure des choses de louer ce genre d’installations.»

Le coût de location pour ce type d’estrades est évalué à plus ou moins 25 000 $ par année, souligne-t-on dans un document remis aux médias. Tandis que suite à des négociations et une possibilité d’entente de visibilité, le comité organisateur pourrait obtenir des estrades au coût de 69 000 $ plus taxes alors que le prix d’achat estimé est de  110 000 $.

«C’est un projet qu’on a travaillé depuis longtemps, a rappelé Pascal Bonin. On a dit […] regarde, il n’y aura pas de Challenger cette année, c’est le temps d’investir plutôt que de retirer nos billes et de les remettre. Soyons productifs, finissons notre stade. Ça complète une boucle extraordinaire pour le Challenger.  C’est de croire en nos activités.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des