Travaux d’infrastructures: Québec veut accélérer les processus pour 200 projets

Photo de Stéphane Lévesque | Initiative de journalisme local
Par Stéphane Lévesque | Initiative de journalisme local
Travaux d’infrastructures: Québec veut accélérer les processus pour 200 projets
Hébergé dans les locaux de l'hôtel de ville de Waterloo, l'actuel quartier général de la SQ en Haute-Yamaska ne répond plus aux besoins d'aujourd'hui de l'organisation. (Photo : GranbyExpress-Vincent Lambert)

COVID-19. Dans l’objectif de faciliter une relance rapide de l’économie, notamment par des mesures d’accélération pour les projets d’infrastructure, le ministre responsable de l’Administration gouvernementale et président du Conseil du trésor, Christian Dubé, en compagnie du ministre des Finances, Eric Girard, a procédé, mercredi dernier, au dépôt d’un projet de loi visant 200 projets de ce type.   

«Grâce aux efforts de la population québécoise, nous pouvons orchestrer, sans plus tarder, la relance de l’économie du Québec et atténuer les conséquences découlant de l’état d’urgence sanitaire déclarée en raison de la pandémie de la COVID-19. Notre projet de loi est bon pour le Québec. Quand l’activité économique est bonne, ça crée de la richesse et ça permet de soutenir les programmes sociaux et d’épauler les personnes ainsi que les entreprises. En plus de relancer l’économie, ces mesures permettront à la population de bénéficier d’infrastructures modernes et sécuritaires, sans compromis sur la qualité, et ce, plus rapidement», déclare Christian Dubé, ministre responsable de l’Administration gouvernementale et président du Conseil du trésor.
Ce sont quelque 200 projets d’infrastructure qui feront l’objet de mesures d’accélération et qui sont désignés pour leur potentiel à contribuer à la relance de l’économie, dans toutes les régions du Québec. À titre d’exemple, la construction de Maisons des aînés et de nouvelles écoles, la modernisation d’établissements de santé et les initiatives en transport collectif figurent parmi les projets désignés qui bénéficieraient de ces mesures si le projet de loi est adopté par l’Assemblée nationale.

Projets en région

En Estrie, une série de projets à réaliser figure sur la liste de Québec, dont la construction d’une maison des aînés à Granby et l’aménagement du futur poste de la Sûreté du Québec (SQ) de la Haute-Yamaska.

Dans les cartons depuis près d’une dizaine d’années, le dossier d’un nouveau quartier général pour la SQ à Waterloo devrait finalement aboutir.

Le futur domicile de la SQ de la MRC de La Haute-Yamaska s’apparentera à celui de la MRC de Memphrémagog qui dispose d’une superficie de 1600 mètres carrés. L’endroit qui sert aussi de base au Poste autoroutier de l’Estrie a été inauguré en septembre 2018. Photo: Reflet du Lac-archivesboutir.

«On vient de lancer l’appel d’offres pour les services professionnels (ingénieurs, architectes). La clôture de cet appel d’offres est prévue pour la fin juin et par la suite, c’est le début du processus du comité de sélection», mentionne Martin Roy, porte-parole de la Société québécoise des infrastructures (SQI).

Une fois le ou les candidats retenus, ces derniers bénéficieront d’environ 12 mois pour concevoir les plans et devis du prochain poste de la SQ qui devrait être érigé sur un terrain de la rue Lewis, à Waterloo, selon nos informations.

«On doit prévoir autour de deux ans pour la réalisation des travaux. Donc, pour une livraison prévue des lieux à l’heure actuelle pour l’été 2023», précise M. Roy, de la SQI.

De son côté, le préfet de la MRC de La Haute-Yamaska, Paul Sarrazin, accueille la décision de Québec avec satisfaction.

«Je suis très content de cette nouvelle. Honnêtement, je ne m’attendais pas à voir le projet (du poste de la SQ) dans cette liste-là. Par contre, c’est un dossier dans lequel je me suis beaucoup impliqué pour faire atterrir ça dans les meilleurs délais. On le savait que le projet était dans la machine à saucisses et on me l’avait confirmé de la bouche même du député André Lamontagne», commente le préfet de la MRC.

Quant au projet de la future maison des aînés de Granby, la nouvelle est quelque peu tombée aux oubliettes en raison de la crise de la COVID-19. Présentée aux médias en mars dernier, la nouvelle ressource comprendra 48 places et sera construite près du Centre Providence, à l’angle du boulevard Leclerc et de la rue de la Province. Elle accueillera 24 aînés et 24 adultes répartis dans quatre unités de 12 chambres.

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des