Harmonie de Granby: de la musique pour déconfiner les résidents

Photo de Vincent Lambert
Par Vincent Lambert
Harmonie de Granby: de la musique pour déconfiner les résidents
Jusqu’à maintenant, une centaine de résidents ont été touchés par le projet, lancé en mai dernier. (Photo : Gracieuseté-Harmonie de Granby)

MUSIQUE. Les musiciens de l’Harmonie de Granby ont décidé de transporter leur musique et leurs instruments à l’écran pour changer les idées des résidents de centres d’hébergement, question de leur mettre un sourire au visage en cette période plus difficile.

«Ça s’appelle la Musique qui déconfine; on a donné ce titre-là, souligne Lucie Trottier, administratrice de l’organisation et flûtiste. On voyait beaucoup d’actes de générosité et de partage et on s’est dit qu’il faudrait bien nous autres aussi [en faire] parce qu’on est arrêté évidemment comme tout le monde depuis le mois de mars. On n’a pas recommencé les répétitions.»

L’Harmonie de Granby a donc décidé de jumeler la technologie des tablettes et la musique pour rejoindre les résidents des centres d’hébergement Marie-Berthe-Couture, Vittie-Desjardins et Villa-Bonheur de Granby. Jusqu’à maintenant, une centaine de résidents ont été touchés par le projet, lancé en mai dernier.

Le principe est simple: chacun à tour de rôle, les musiciens qui se sont proposés entre en contact avec les animateurs des centres et un rendez-vous est ensuite fixé sur la plateforme Skype.

«Techniquement, c’est possible, indique Mme Trottier. Ils nous présentent des gens et on joue. Des gens vont exprimer un besoin ou des demandes spéciales. Sinon, on joue un répertoire qu’ils connaissent autant que possible. Un répertoire varié; ça dépend des gens qui sont là.»

Dans certains cas, des résidents préfèrent échanger que d’écouter plusieurs pièces musicales alors que d’autres apprécient la mélodie qui leur rappelle de bons souvenirs.

«C’est un projet de communication, rappelle l’administratrice. Il y a ce contact vraiment personnel. Ça fait beaucoup sourire. […] Le virtuel, ça a ses bons côtés, mais de voir les musiciens avec leurs instruments devant soi directement, c’est une autre expérience.»

L’Harmonie de Granby ne sait pas si le projet perdurera après la pandémie, mais tant que les résidents seront confinés, l’organisation continuera ses prestations virtuelles.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des