Portes et fenêtres : comment diminuer sa consommation d’énergie

Portes et fenêtres : comment diminuer sa consommation d’énergie

Avec les températures normales de la province, la consommation d’énergie d’un ménage peut être très importante. De plus, près de 20 % des pertes de chaleur et d’énergie surviennent au niveau des portes et fenêtres de la maison. Les vieilles maisons et celles dont les portes et fenêtres n’ont pas été changées depuis des décennies consomment ainsi plus d’énergie pour se chauffer en hiver et se refroidir en été.

La meilleure solution pour diminuer sa consommation d’énergie quotidienne consiste à changer ses portes et fenêtres. En plus d’installer des matériaux neufs, donc plus isolants, les nouvelles technologies développées sont plus résistantes aux grands changements de températures de notre province.

Ainsi, si vous devez bientôt changer vos portes et fenêtres, voici quelques trucs pour que cet investissement vous permette également de diminuer votre consommation d’énergie.

Le vitrage de la fenêtre

Avec les températures froides du Québec, il existe depuis très longtemps la tendance d’installer deux vitres pour diminuer les courants d’air. Bien que cette technique soit efficace, les vieux modèles n’offrent pas une très grande isolation.

Cependant, les fabricants contemporains de fenêtres utilisent des technologies plus avancées de double et de triple vitrage. Ces ensembles sont très efficaces pour diminuer considérablement la consommation d’énergie d’une demeure. Pour augmenter les qualités isolantes des fenêtres, l’espace entre les vitres peut être étanche et rempli d’un gaz transparent plus isolant que l’air.

De plus, il existe des modèles de vitrage qui permettent de diminuer grandement l’exposition aux bruits. Cette caractéristique est très utile pour les propriétaires habitant près d’une route passante ou d’un centre-ville animé.

Le matériau des châssis

Le bois, l’aluminium et le PVC sont les matériaux les plus populaires pour fabriquer des portes et fenêtres. Chaque matériau possède ses avantages et ses inconvénients, mais certains ont plus d’influence sur la consommation d’énergie.

Le PVC est très populaire pour son prix d’achat peu élevé et les nombreuses couleurs disponibles, mais également pour ses bonnes qualités isolantes. C’est certainement le meilleur rapport qualité/prix sur le marché et une pose professionnelle diminuera votre consommation d’énergie.

Le bois possède naturellement des qualités isolantes très intéressantes pour des châssis de fenêtres et le cadre d’une porte. Cependant, le bois demande un entretien plus régulier et son espérance de vie utile est moins longue. Ainsi, vous économiserez de l’énergie durant les premières années après la pose. Cependant, après 15 ans, les qualités isolantes du bois sont parfois moins élevées si le propriétaire n’a pas effectué l’entretien nécessaire.

L’aluminium est l’option qui offre naturellement la moins bonne isolation. Cependant, les portes et fenêtresmodernes en aluminium sont normalement accompagnées d’une structure interne isolante. De plus, certains modèles seront en aluminium à l’extérieur de la maison, mais en bois à l’intérieur pour créer une ambiance plus chaleureuse.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des