MoovinV élargit ses horizons

Photo de Vincent Lambert
Par Vincent Lambert
MoovinV élargit ses horizons
Le président fondateur de MoovinV, Jacques Ouellet. (Photo : Granby Express-Vincent Lambert)

AFFAIRES. Œuvrant jusqu’à tout récemment dans le domaine de l’aéronautique, l’entreprise de Granby, MoovinV, a décidé d’élargir ses horizons. La pandémie a accéléré son processus après que d’importantes commandes aient été annulées. Voilà maintenant que les marchés  du médical, de la défense, de l’énergie et du secteur pétrolier sont dans sa mire, et ce, un peu partout à travers le monde.

«La pandémie, je vous dirais, a accéléré le processus parce qu’initialement, ce n’était pas ce qu’on recherchait  tout de suite, indique le président fondateur de MoovinV, Jacques Ouellet.  On voulait vraiment se faire les dents uniquement dans l’aérospatial puis ouvrir les autres marchés.»

MoovinV  est une plateforme où est centralisée l’offre et la demande à un même endroit et facilitant les transactions reliées à l’achat et à la vente de matière première certifiée. Créée il y a trois ans, l’entreprise a beaucoup investi en développement et elle est en opération depuis moins d’un an.

«C’est certain qu’au niveau des activités, ça a ralenti je dirais considérablement, admet M. Ouellet. On avait quand même justement des grosses commandes qui s’apprêtaient à être conclues et qui ont été annulées. C’était des entreprises en Italie. […] Donc, là, on a ouvert nos horizons pour justement travailler dans d’autres secteurs.»

Prendre du recul

La compagnie granbyenne avait déjà été approchée plus tôt par d’autres entreprises, dont au Texas, pour se tourner vers un nouveau secteur comme celui du pétrole. À ce moment, elle n’était toutefois pas encore prête.

«On voulait avant roder le tout dans le secteur aérospatial, qui est aussi un domaine qui est très exigeant du côté accréditation, suivi, contrôle et ainsi de suite, souligne le président fondateur. Une fois que vous avez passé dans l’aéronautique, vous pouvez travailler dans à peu près n’importe quoi.»

Et finalement, la pandémie aura permis à MoovinV de revoir son plan stratégique.

«Honnêtement, ça nous a permis de prendre un petit recul et de revoir notre stratégie; de faire des ententes avec des partenaires, poursuit le principal intéressé. Une multinationale, le plus gros distributeur de matière première au monde, nous a approchés. […] On a environ un demi-milliard de surplus de matière première dans notre plateforme actuellement.  Ça, bien, ça commence à bouger de plus en plus.»

MoovinV reçoit depuis récemment plusieurs demandes.

«C’est surprenant, confie M. Ouellet. C’est justement de réagir et de pouvoir combler ces demandes-là. Mais honnêtement, on est confiant que ça va fonctionner, il n’y a pas de problème.»

Partout dans le monde

Pour répondre à la demande, M. Ouellet s’est entouré d’une équipe compétente dans les domaines, entre autres, du médical, de la défense et de l’industriel.

«Autrement dit, nous, on veut seulement vendre [et contrôler] de la matière certifiée, relate l’homme d’affaires. Ce que ça prend, c’est de la matière exotique, de la matière certifiée qui demande des certificats de traçabilité, ainsi de suite.»

La nouvelle équipe de représentation couvre donc une vingtaine d’endroits dans le monde allant par exemple  de l’Irlande au Portugal. Cette démarche a d’ailleurs nécessité des investissements supplémentaires.

«On vient juste de commencer à le faire, précise M. Ouellet. Et comme toutes nos équipes mondiales, ça fait uniquement un mois ou un mois et demi qu’on a signé avec eux. C’est vraiment tout nouveau.»

MoovinV agit comme intermédiaire d’une entreprise à l’autre.

«On a un inventaire virtuel de plusieurs entreprises, raconte le président fondateur. Il y a même des PME qui nous appellent pour mettre leur inventaire en ligne chez nous.  On est comme un peu un Amazon de la matière première. On n’a aucun entrepôt. La matière va transiger du point A au point B et nous, on est le point C.»

L’entreprise, dont le siège social est à Granby, compte éventuellement augmenter à nouveau ses effectifs, mais aussi ses investissements pour rendre la plateforme plus efficace encore.

«C’est sûr que la chaîne d’approvisionnement va changer avec tout ce qui s’est passé. C’est là-dessus qu’on mise.»

Quelques pays couverts par MoovinV

Royaume-Uni

Irlande

Thaïlande,

Japon

Autriche

Allemagne

Pologne

Portugal

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires