Poste d’entraîneur: les Inouk sélectionnent Alex Bourret

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Poste d’entraîneur: les Inouk sélectionnent Alex Bourret
Alex Bourret s'amène derrière le banc des Inouk. (Photo : Gracieuseté-Ghyslain Bergeron-L'Express de Drummondville)

NOMINATION.  Le parcours hockey d’Alex Bourret se poursuivra avec les Inouk de Granby. L’ex-hockeyeur professionnel pilotera cette saison la formation de LHJAAAQ après avoir passé les quatre dernières années au niveau midget espoir dans la région de Drummondville. Un nouveau départ qui tombe à point, selon le nouvel entraîneur du Bleu-Blanc-Jaune.

Pour les plus jeunes, le nom d’Alex Bourret peut facilement passer aux oubliettes. Mais pour les férus des repêchages de la LNH, le nom du bonhomme de 33 ans n’est pas inconnu. À sa première saison d’éligibilité, le natif de Drummondville était d’ailleurs monté sur la grande scène après avoir été réclamé par les défunts Trashers d’Atlanta lors de l’encan 2005. La même année où des certains Sidney Crosby et Carey Price ont été sélectionnés.

Après une dizaine d’années à sillonner les circuits mineurs sans même avoir eu la chance de goûter à la <@Ri>grosse ligue<@$p>, Bourret accroche ses patins et se consacre maintenant à l’enseignement du hockey. Et voilà que le jeune homme débarque au Centre sportif Léonard-Grondin avec l’intention de gagner et de partager son passé antérieur avec ses joueurs.

«Quand j’ai arrêté le hockey, j’aurais pu postuler au junior majeur ou au junior AAA, mais j’ai fait les choses progressivement au niveau du <@Ri>coaching<@$p>. C’est la bonne façon, selon moi, et les portes s’ouvrent présentement», raconte le nouvel entraîneur des Inouk.

Prêt à chausser de nouveaux souliers, Alex Bourret a lui-même communiqué avec les Inouk pour s’enquérir des détails entourant le poste d’entraîneur. «C’est moi qui les ai approchés pour m’informer et en même temps, l’équipe était sur le point d’être vendue. Ça juste bien tombé et quand la transaction a été faite, on m’a contacté tout de suite pour connaître mon intérêt. Le lendemain, on déjeunait ensemble et deux heures plus tard, c’était réglé.»

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des