Travaux d’infrastructures: une année un peu en deçà de la moyenne

Photo de Vincent Lambert
Par Vincent Lambert
Travaux d’infrastructures: une année un peu en deçà de la moyenne
Le chantier de la rue Saint-Hubert devrait prendre fin avant le début de la période hivernale. (Photo : Granby Express-Éric Patenaude)

TRAVAUX. Si ce n’était de la pandémie, la Ville de Granby aurait connu l’une de ses plus grosses années en termes d’investissements en infrastructures. Le contexte a toutefois fait en sorte que les travaux de la rue Principale prévus ce mois-ci ont été repoussés ultérieurement. Résultat: l’administration municipale se situe donc dans les moyennes antérieures quand on parle de chantiers sur son territoire.

«C’est plus petit un peu à cause qu’on a annulé le projet du centre-ville cette année, fait remarquer Benoît Carbonneau, directeur au Service de la planification et de la gestion du territoire.  Sinon, c’est sûr que ça aurait été une des années avec un des plus forts investissements en infrastructures qui aurait été fait. Mais en annulant le centre-ville, on se retrouve dans les moyennes des travaux qu’on a faits dans les années antérieures, peut-être même un peu en bas.»

Une dizaine de chantiers majeurs ont été mis au calendrier cette année. Certains sont déjà en marche voire complétés alors que d’autres suivront dans les prochaines semaines. Cela exclut les travaux plus mineurs comme ceux de resurfaçage ou bien de pavage.

«C’est sûr qu’on a beaucoup plus de travaux que ça, admet M. Carbonneau. Je ne considère pas tous les travaux que les travaux publics font, mais je parle des projets qui sont un peu plus gros d’infrastructures. Présentement, on a trois chantiers qui sont en cours. Il y a un des chantiers qui est complété.  Il nous reste encore cinq chantiers qui devraient débuter peut-être la semaine prochaine, dans deux semaines ou en octobre.»

M. Carbonneau ne cache pas qu’il y a eu des retards cette année en matière de travaux d’infrastructures, notamment en raison de la pandémie, mais aussi en ce qui concerne la réception de subventions. Malgré tout, le calendrier a tout de même suivi son cours.

«C’est sûr qu’on a prolongé certains travaux, affirme-t-il. […] Mais pour l’instant, avec l’échéancier qu’on a mis dans chacun des projets, ça va nous permettre de réaliser quand même tous les travaux avant la période hivernale.»

Une adaptation

Même si le projet de revitalisation du centre-ville devait s’amorcer à l’automne, la Ville de Granby a décidé de le repousser en raison de la pandémie, mais aussi pour permettre aux commerçants de souffler un peu mieux en raison de la pandémie.

«C’est une sensibilité aussi pour les commerçants avec toute la période qu’on a passé où ils étaient complètement fermés, donc arriver avec des travaux en face de chez eux, ça n’aurait peut-être pas été la meilleure stratégie pour venir intervenir, souligne le directeur du Service de la planification et de la gestion du territoire. On a pris la décision comme Ville de le reporter à l’an prochain.»

Le projet d’aménagement de feux de signalisation aux intersections Simonds-Cowie-Saint-Jacques fait partie, quant à lui, de ceux qui ont été retardés en raison de la pandémie. Non seulement pour la réalisation des travaux, mais également pour la réception des feux.

«Le fournisseur nous dit à cause de la condition qu’il a vécu en usine, les délais de livraison sont de 20 semaines pour les feux de signalisation, ce qui est exceptionnel, ce qu’on ne voit pas habituellement, explique M. Carbonneau. Les travaux vont débuter cette année, mais les feux vont probablement juste être installés à la réception une vingtaine de semaines après, sûrement à l’hiver 2021.»

En ce qui concerne la piste multifonctionnelle de la rue Saint-Hubert, les travaux devraient se terminer avant l’hiver.

Projets d’infrastructures d’envergure

Rues Clarence, Jogue, Assomption: 1,3 M$ (travaux réalisés)

Réaménagement des intersections Simonds/Cowie et Simonds/Saint-Jacques: 550 000 $ (travaux prévus en octobre)

Réhabilitation de conduite d’eau potable: 650 000 $ (travaux réalisés)

Rue Saint-Hubert (phase 2): 4 M$ (travaux en cours)

Boulevard Leclerc Est: 1,25 M$ (travaux en cours)

Rue Coupland (phase 1): 1,35 M$ (travaux prévus en septembre)

Rue Rutherford: 1,5 M$ (travaux prévus en septembre)

Rue Young: 750 000 $ (travaux prévus à la fin août)

Rue Bergeron: 1,15 M$ (travaux en cours)

Total des investissements: 12,5 M$

Source: Service de la planification et de la gestion du territoire-Ville de Granby

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires