Un nouveau domicile pour le Marché public de Granby

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Un nouveau domicile pour le Marché public de Granby
Le nouveau domicile du Marché public de Granby a été inauguré. L'honneur de couper le ruban d'honneur est revenu au maire Pascal Bonin qui était accompagné de Dominic Châtelain, président du Marché (à gauche sur la photo) et d'Alain Lacasse, conseiller municipal et président de Commerce Tourisme Granby et région. (Photo : GranbyExpress-Éric Patenaude)

INFRASTRUCTURE. Fini le montage et le démontage des chapiteaux à la hâte au Marché public de Granby. Après 13 ans d’activités au centre-ville, l’organisation dépose ses pénates pour de bon dans un nouveau bâtiment aux lignes audacieuses fraîchement construit à la place Johnson.

«Nous avons enfin notre place au centre-ville», a mentionné le président du Marché public de Granby et région, Dominic Châtelain, à l’occasion de l’inauguration de l’imposante structure de bois.

Voilà qu’après trois ans de cogitation et de démarches, le Marché offrira désormais un lieu symbolique aux producteurs et exposants locaux qui animeront l’endroit durant la saison des récoltes. «Je tiens sincèrement à remercier monsieur le maire Bonin et l’ensemble des conseillers pour l’acceptation de ce projet et de sa réalisation. Vous rapprochez le monde agricole de la ville et en ces temps de pandémie où l’achat local et l’agriculture de proximité deviennent essentiels à l’économie, vous nous permettez de créer une appartenance aux gens d’ici et de souder la communauté», a déclaré M. Châtelain.

Construite en 82 jours au coût de 1,4 M$, dont 300 000 $ proviennent de subventions provinciales, la nouvelle structure trois saisons sera plus qu’un marché public. L’endroit servira également de lieu de rassemblement pour le milieu culturel et communautaire. «Le concept, c’est probablement le plus scandinave des marchés publics du Québec. J’invite les gens à venir le voir», a affirmé le maire Pascal Bonin.

Bien que le marché public soit fonctionnel, des travaux de finition devront être faits au printemps 2021 pour compléter les aménagements extérieurs.

Après la transformation de l’église Notre-Dame, l’ajout d’un bâtiment permanent pour le marché public se veut un avant-goût du plan de match de la Ville à moins d’un an du début de la revitalisation du centre-ville, estime le maire de Granby. «C’est vraiment la première pierre (le marché public et l’église Notre-Dame) de ce que l’on veut faire avec notre centre-ville.»

Les curieux qui désirent vivre le marché au grand air pourront le faire dès ce demain (samedi 3 octobre), et ce, jusqu’au 31 octobre. Une vingtaine de producteurs seront seulement sur place afin de respecter les mesures sanitaires et de distanciation.  Et si Dame nature se fait clémente dans les semaines à venir, la saison pourrait s’étirer jusqu’en novembre, a laissé entendre le président du Marché, Dominic Châtelain. Par ailleurs, la saison en ligne du Marché mise de l’avant durant le confinement se poursuit.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires