La COVID-19 gagne du terrain à Granby avec plusieurs nouvelles éclosions

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
La COVID-19 gagne du terrain à Granby avec plusieurs nouvelles éclosions
Dr Alain Poirier, directeur de la Santé publique en Estrie (Photo : tirée de Facebook)

SANTÉ. Le nombre de cas de COVID-19 est en forte hausse depuis quelques semaines à Granby comme ailleurs en Estrie.

«Nous avons procédé à 11 215 tests de dépistage en Estrie du 13 au 19 novembre et enregistré près de 500 nouveaux cas de COVID-19 pour une deuxième semaine consécutive. On a par ailleurs établi un nombre record, samedi dernier, avec 102 cas positifs», signale Dr Alain Poirier, directeur de la Santé publique en Estrie.

À l‘heure actuelle, près de 7 % des personnes se prêtant à un test de dépistage reçoivent un diagnostic positif. Ce pourcentage avait chuté à 1 % au cours de la saison estivale avant d’augmenter de nouveau avec la rentrée automnale.

Santé et éducation

La Direction de la santé publique répertorie actuellement 80 éclosions au sein de la communauté estrienne.

Trois CHSLD de Granby sont notamment touchés. Il y a toujours éclosion au Centre d’hébergement Leclerc (11 résidents, dont un décès et 11 employés) et au Centre d’hébergement Villa-Bonheur (9 résidents et 3 employés). On signale par ailleurs une veille d’éclosion au Centre d’hébergement Marie-Berthe-Couture (moins de cinq cas). La DSP a procédé à des dépistages massifs chez les résidents et employés de ce dernier établissement conformément à la procédure en vigueur.

Il y a également transmission du coronavirus dans une vingtaine d’établissement scolaires de l’Estrie. Deux secteurs du cégep de Granby sont notamment aux prises avec une éclosion touchant moins de cinq personnes chacune. Le collège du Mont-Sacré-Cœur (12 cas) et l’école secondaire L’Envolée (moins de cinq cas) sont aussi touchés.

Autres milieux

La Résidence du Mont (36 résidents, dont 3 décès et 11 employés) et Le Riverain (12 résidents, dont 1 décès et 5 employés) ont été durement touchés  par la pandémie de coronavirus.

Le virus a également fait son entrée à l’intérieur des murs du centre sportif Léonard-Grondin (cinq cas), de la garderie Rayon d’espoir (moins de cinq cas), du Pub du Village (moins de cinq cas) et dans un lieu de culte non identifié (cinq cas).

Une demi-douzaine d’entreprises de la Haute-Yamaska sans services directs à la clientèle sont par ailleurs aux prises avec une éclosion. On a signalé la transmission de la maladie dans des entreprises du secteur alimentaire (20 cas), du secteur agrolimentaire (six cas), du secteur financier (moins de cinq cas) et du domaine des transports (moins de cinq cas).

Ressources

Le CIUSSS de l’Estrie – CHUS dispose de deux établissements dédiés à la lutte à la COVID-19. Il s’agit de l’Hôtel-Dieu et de l’hôpital Fleurimont.

«Le tiers des lits réservés à la lutte contre le virus (25 sur 75) sont actuellement occupés. On dénombre par ailleurs huit patients aux soins intensifs alors que notre capacité d’accueil est de 25», précise Nancy Desautels, directrice adjointe mesures d’urgence, sécurité civile et enjeux organisationnels au CIUSSS.

Les salles de chirurgie des établissements de santé de l’Estrie n’ont pas encore retrouvé leur plein rendement, mais fonctionnent présentement à 93 % de leur capacité.

Pour faire face à la pandémie, la région dispose par ailleurs de deux centres principaux de dépistage 7/7jours sans rendez-vous (Bromont et Sherbrooke) et de quatre centres complémentaires effectuant du dépistage sur rendez-vous (Granby, Magog, Asbestos et Lac-Mégantic).

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires