Subvention salariale et subvention pour le loyer: Ottawa maintient les prestations pour trois mois supplémentaires

Par Godlove Kamwa
Subvention salariale et subvention pour le loyer: Ottawa maintient les prestations pour trois mois supplémentaires
(Photo : Gracieuseté)

PANDÉMIE. Les deux programmes resteront inchangés jusqu’en juin, a annoncé le premier ministre Justin Trudeau, pour un coût supplémentaire d’environ 14 milliards de dollars selon des précisions de la ministre des Finances, Chrystia Freeland.

 En plus des deux subventions dont la prorogation avait déjà été annoncée, l’indemnité de confinement a également été prolongée pour la même période.

«Les montants ne changeront pas. Si vous êtes un travailleur ou un propriétaire d’entreprise, vous allez avoir la certitude et le soutien dont vous avez besoin pour traverser le printemps et vous remettre sur pieds», a précisé Justin Trudeau.

 Le premier ministre a soutenu que plus de cinq millions de Canadiens avaient reçu la Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC) tandis que 129 000 entreprises avaient reçu la Subvention d’urgence du Canada pour le loyer commercial (SUCL). À la date du 13 mars, la Subvention d’urgence du Canada pour le loyer commercial et la Subvention d’urgence du Canada pour le loyer commercial auront coûté respectivement 83,5 milliards et 4,4 milliards de dollars.

«Les temps sont durs, et on est là pour vous fournir le soutien dont vous avez besoin pour cette crise aussi longtemps qu’elle durera. Le printemps s’en vient. La vaccination est en cours. Et de meilleurs jours nous attendent», a promis M. Trudeau.

 Un coup de pouce salutaire

La Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) a récemment exhorté Ottawa à communiquer les nouveaux critères des deux programmes. Plus de la moitié des PME (53 %) dépendent toujours de la SSUC et 27 % bénéficient de la SUCL selon la FCEI qui a établi que seulement un quart des entreprises ont retrouvé leur rythme normal au Canada.

Dans un communiqué, la fédération a plaidé pour le prolongement des programmes au-delà de juin, car il est probable que certaines restrictions soient toujours en vigueur à ce moment-là et qu’une bonne partie des entreprises soient toujours loin du niveau de ventes normal.

De janvier à mars, le taux compensatoire maximum de la subvention salariale est de 35 % et le montant maximum de la subvention pour les employés en congé payé est de 595 $.

Les entreprises, les organismes à but non lucratif ou les organismes de bienfaisance canadiens qui ont subi une baisse de revenus pendant la pandémie de COVID-19 peuvent aussi avoir droit à une subvention pour couvrir une partie de leur loyer commercial ou de leurs dépenses immobilières jusqu’au mois de juin 2021. Cette subvention doit fournir des paiements directement aux locataires et aux propriétaires de biens admissibles, sans passer par les locateurs.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires