Un coup de pouce au vélodrome de Bromont

Photo de Rédaction Granby
Par Rédaction Granby
Un coup de pouce au vélodrome de Bromont
Une image de la devanture du futur Centre multisports Desjardins, dévoilée en juin par le Centre national de cyclisme de Bromont. (Photo : Gracieuseté)

COMMUNAUTÉ. La compagnie LB Maple Treat Corporation, qui opère une exploitation dans le parc industriel de Granby, se joint aux partenaires impliqués dans la construction du vélodrome de Bromont et du Centre multisports Desjardins. Elle injectera une somme de 50 000 $ sur une période de trois ans, a annoncé le directeur général de l’entreprise, Louis Turenne.

«Nous recherchons toujours des moyens de soutenir l’amélioration de la communauté dans laquelle nous opérons. Nous sommes fiers de notre partenariat avec le Centre national de cyclisme de Bromont et de notre appui aux athlètes. L’alignement de notre participation est stratégique et logique et en lien avec le sirop d’érable. Il permettra de promouvoir ce bon produit d’ici qui regorge de vitamines et nutriments. Le sirop d’érable, c’est en fait une bonne
option de ravitaillement en carburant pour les athlètes», a fait savoir, par voie de communiqué, le DG de Maple Treat Corporation.

«Nous pourrons offrir des collations et options de ravitaillement saines et de qualité à nos visiteurs. C’est une grande fierté pour notre équipe de voir que des
entreprises faisant la fierté du Québec et plus largement du Canada s’impliquent avec nous pour encourager les sports cyclistes dans leur développement», a déclaré Nicolas Legault, directeur général du Centre national de cyclisme de Bromont.

Lancés récemment, les travaux de construction sont en cours. En tout et partout, le projet est évalué à environ 20 M$, un budget qui avait été vu à la hausse à la suite de l’ouverture des soumissions reçues après un appel d’offres l’été dernier.

«Les appels d’offres pour la construction sont sortis à 17,6 M$, avait alors rappelé M. Legault. On va avoir besoin d’un montant supplémentaire de 2,5 M$ à 3 M$ pour complémenter tout ce qui est autour d’un projet de cette sorte-là, l’aménagement intérieur, extérieur, payer les professionnels.»

Le centre devrait compter sur sept plateaux sportifs distincts. En plus du vélodrome, qui est à l’étage, une pump track pour le BMX, les skateboards et les trottinettes, une zone de trampoline, une salle de musculation et de spinning, l’aire centrale multisports pour des sports d’équipe, une zone d’échauffement pour les cyclistes, des corridors de course à pied et une salle polyvalente, entre autres, devraient se retrouver à l’intérieur du centre multisports.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires