Les patients de la Maison Au Diapason pourront recevoir l’aide médicale à mourir

Photo de Rédaction Granby
Par Rédaction Granby
Les patients de la Maison Au Diapason pourront recevoir l’aide médicale à mourir
Plus de 1400 patients ont pu bénéficier de l’environnement chaleureux et paisible offert par la Maison Au Diapason depuis avril 2010. (Photo : Gracieuseté)

ACCOMPAGNEMENT. Les patients admis à la Maison Au Diapason selon les critères préétablis pourront recevoir l’aide médicale à mourir à l’intérieur des murs de l’établissement d’ici l’automne prochain.

La direction générale de cette organisation, spécialisée dans les soins palliatifs et l’accompagnement des personnes en fin de vie de Brome-Missisquoi et de la Haute-Yamaska, signale que cette modification de l’offre de services est le résultat d’une longue réflexion amorcée en 2020.

«Des consultations à l’interne ont eu lieu auprès des bénévoles, des employés, des médecins et des conseils d’administration de nos trois organismes afin de prendre le pouls des personnes qui sont au coeur de nos services. Nous avons également consulté d’autres maisons de soins palliatifs ainsi que nos partenaires du CIUSSS en plus de suivre l’évolution de la loi sur l’aide médicale à mourir. Ces démarches nous ont permis de faire un portrait global de la situation. La pandémie ayant quelque peu retardé le processus, une assemblée spéciale du conseil d’administration de la Maison Au Diapason a finalement eu lieu en avril dernier afin de statuer sur la question. La proposition de rendre disponible l’aide médicale à mourir à un patient admis à la Maison, selon les critères d’admission établis, a été acceptée à l’unanimité», indique l’établissement, par voie de communiqué.

D’ici l’automne 2021, les procédures nécessaires seront mises en place, le personnel sera formé, soutenu et accompagné dans cette transition et un comité assurera l’implantation de ce soin dans l’offre de services de l’établissement.

La Maison Au Diapason tient cependant à préciser que les critères d’admission de l’établissement demeurent inchangés.

«Pour être admis à La Maison, un patient doit être atteint d’une maladie terminale et avoir un pronostic de moins de deux mois. Seul un patient admis selon ces critères mentionnés ci-haut pourra recevoir l’aide médicale à mourir s’il en fait la demande. De plus, aucune admission ne sera acceptée sur la base exclusive de recevoir l’aide médicale à mourir», précise le communiqué.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires