Construction d’une maison des aînés à Granby: le lancement du second appel d’offres se fait encore attendre

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Construction d’une maison des aînés à Granby: le lancement du second appel d’offres se fait encore attendre
Annoncée en mars 2020 par la ministre des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, la construction d'une maison des aînés de 48 places à Granby serait toujours dans les cartons de la Société québécoise des infrastructures. (Photo : (Photo L'Éclaireur Progrès - Archives))

COMMUNAUTÉ. Présentée comme la nouvelle alternative en matière d’hébergement pour les personnes âgées par le gouvernement Legault, la maison des aînés prévue à Granby d’ici 2022 n’a toujours pas levé de terre. Lancé en mars puis résilié en juin dernier à cause de soumissions plus élevées que les estimations, le processus d’appel d’offres n’a toujours pas été réactivé par la Société québécoise des infrastructures (SQI).  

Dépassement de coûts, appels d’offres annulés, absence de soumissionnaires. Le projet de maisons des aînés déployé à travers la province afin d’accueillir des personnes de 65 ans et plus en légère perte d’autonomie et des adultes de moins de 65 ans avec des besoins spécifiques connaît sa part de ratés. Selon le Journal de Québec, neuf appels d’offres ont été annulés par la SQI notamment en raison des coûts de construction exorbitants, dont celui de Granby. Dans certains cas, le prix de construction frôlait le million de dollars par chambre, rapportait le quotidien en juin dernier.

Pour la résidence de Granby de 48 places (24 aînés et 24 adultes répartis dans 12 chambres), qui doit être construite sur la rue de la Providence, elle serait toujours dans les cartons de la SQI.

«Le projet n’est pas annulé. Il n’est nullement compromis. De concert avec les partenaires d’établissement, on est évalué le moment opportun pour relancer un nouvel appel d’offres», a fait savoir le porte-parole de la SQI, Martin Roy.

Chambres individuelles, salle de bain adaptée pour chaque résident, espaces extérieurs aménagés, espaces communs pour recevoir les proches des usagers et un milieu de vie ressemblant à un domicile plutôt qu’à milieu institutionnel. Dans ce nouveau concept d’hébergement, Québec prévoit investir plus de 2,6 milliards de dollars et créer 2600 places.

Selon Martin Roy, de la SQI, l’objectif de livrer 2600 places (3468 places au total) d’ici la fin de 2022 est toujours maintenu en dépit de la surchauffe dans le marché de la construction. Rappelons que le gouvernement Legault s’est engagé à ériger 46 maisons des aînés sur le territoire québécois.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires