Robert Régimbald souhaite défendre le district 5

Photo de Sarah Villemaire
Par Sarah Villemaire
Robert Régimbald souhaite défendre le district 5
À quelques semaines du vote, Robert Régimbald a déjà commencé sa tournée de porte-à-porte pour se faire connaître de son électorat.  (Photo : (Photo:GranbyExpress-Sarah Villemaire))

Après y avoir réfléchi, Robert Régimbald se lance officiellement dans l’arène politique en tant que candidat dans le district 5 lors des prochaines élections municipales du 7 novembre à Granby. 

Pendant près de deux ans, le candidat a fait ses devoirs en allant à la rencontre de son voisinage pour mieux cibler les enjeux qui les préoccupent. À moins de deux mois du scrutin, Robert Régimbald se dit prêt à offrir une plateforme électorale répondant aux besoins de son entourage. 

« Je veux le bien de mon quartier. L’important est de transformer les enjeux de proximité de manière tangible en créant des occasions de faire germer ces derniers et générer ainsi de plus grandes choses », affirme le candidat.

Ces nouvelles avenues passeront, entre autres, par un appui pour les industries et les agriculteurs présents sur le territoire. Avec la pénurie de main-d’œuvre dans le secteur industriel, l’actuel directeur des opérations chez le promoteur immobilier Félicia souhaite mettre sur pied une table de concertation pour trouver des pistes de solution à ce problème.

Des issues viables pourraient aussi voir le jour dans le secteur de l’agriculture afin de diminuer les délais de permis en zone agricole. La création d’un poste de direction de soutien exclusivement réservé pour ces secteurs  serait d’ailleurs envisagée par le candidat, s’il est élu. « Il y a une bureaucratie sans pareil  et je pense que ça mériterait une meilleure collaboration avec le conseil municipal pour la revitalisation et le développement des sociétés agricoles et industrielles », renchérit Robert Régimbald. 

Sur le plan de la sécurité citoyenne, l’homme d’affaires propose l’implantation d’une série de voies cyclables et de traverses piétonnières reliant les quartiers résidentiels et la rue Principale. L’ajout d’un mur anti-son à l’Autodrome pourrait également être une solution envisageable pour le candidat afin de mieux gérer les décibels. Pour les amoureux des animaux, un parc à chiens au parc Choinière serait dans les cartons du candidat.

Un homme de défis 

La lutte s’annonce animée dans le district 5 alors que le conseiller sortant, Alain Lacasse, tentera de regagner son siège au conseil municipal. Une décision qui n’intimide pas le nouveau candidat.  « Je reconnais qu’il y a un conseiller sortant. Que le meilleur gagne. Sans vouloir rabaisser qui que ce soit, je trouve que l’on a dormi sur certaines choses et que l’on se retrouve présentement à la »case départ« . Je suis là pour attraper la balle au bond », conclut Robert Régimbald. Un troisième candidat, Francis Komedza, se présente également dans le district 5.  

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires