District 9: Stéphane Pollender veut être à la table des décisions

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
District 9: Stéphane Pollender veut être à la table des décisions
Stéphane Pollender, candidat dans le dictrict 9. (Photo : GranbyExpress-Éric Patenaude)

MUNCIPAL. Candidat dans le district 9 aux élections du 7 novembre, Stéphane Pollender dit briguer les suffrages pour apporter de nouvelles idées au tour de la table des élus.  L’aspirant politicien soutient qu’il est temps d’insuffler une nouvelle vision à la table des décisions. Aucune promesse électorale, pas d’engagements formels. Le Granbyen de 53 ans veut être à l’écoute des électeurs afin de défendre leurs idées et leurs préoccupations.

«Ça fait plusieurs années que je suis les séances du conseil puisque le municipal m’intéresse depuis toujours. Je trouve important d’être à jour concernant les sujets et les décisions qui touchent notre ville et quant à suivre les séances aussi bien intégrer la roue municipale», déclare le candidat. 

Bien qu’il n’habite pas le quartier (il réside dans le district 5), Stéphane Pollender dit se reconnaître beaucoup dans l’arrondissement qu’il défend dans le cadre de cette campagne électorale. «Le 9, c’est un quartier mature que j’adore et qui est en voie de changements avec l’arrivée de jeunes familles.»

Se définissant comme un gars d’équipe, le Granbyen entend travailler pour faire avancer la cause de son district et de sa ville. Pas question pour le principal intéressé d’oeuvrer en silo. Son slogan de campagne «Agir ensemble!», veut tout dire précise-t-il.

S’il est le choix des électeurs, M. Pollender compte notamment suivre de près les développements dans le dossier de la réfection majeure de la route 139. Aux dires du candidat, la Ville doit profiter de cette occasion pour présenter ses demandes au ministère des Transports (reconfiguration des intersections). «Au lieu de faire une belle rue et de briser l’asphalte par la suite, aussi bien y penser avant et être proactif», estime celui qui travaille chez IBM, à Bromont, depuis 23 ans.

«Il faut rester à l’affût de ce qui se passe dans le district et ailleurs en ville. Le besoin d’aujourd’hui ne sera peut-être pas le même demain. Je souhaite agir au jour le jour et ça prend du sang neuf au conseil», conclut le candidat.

Le conseiller sortant, Robert Vincent, et Francis Couture sont les autres candidats qui se font la lutte pour obtenir la faveur des électeurs de ce quartier.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires