Historia se souvient de la Manic GT

Stéphane Lévesque Collaboration spéciale

Historia se souvient de la Manic GT
Né de la volonté de -Jacques -About, un -Français venu s'établir au -Québec, on amorce d'abord à -Terrebonne la production d'un véhicule basé sur le châssis de la -Renault 8 et pourvu d'une carrosserie en fibre de verre qui lui donne un style racé à la fois européen et américain. (Photo : Gracieuseté)

RÉCIT. Il y a du Granby dans la seule voiture de série jamais produite en sol québécois qui sera en vedette prochainement sur Historia. Fabriquée sur la rue Cowie à l’aube des années 1970, la production de la Manic GT se terminera cependant rapidement avec la fermeture de l’usine en 1971, il y a 50 ans.

Retour dans le temps. Né de la volonté de Jacques About, un Français venu s’établir au Québec, on amorce d’abord à Terrebonne la production d’un véhicule basé sur le châssis de la Renault 8 et pourvu d’une carrosserie en fibre de verre qui lui donne un style racé à la fois européen et américain. Encouragée par un octroi de 344 000 $ du gouvernement fédéral annoncé en grande pompe par le ministre Jean Marchand, l’opération audacieuse sera transportée à Granby. À l’époque, on espérait créer plus de 170 emplois avec cette usine de 60 000 pieds carrés. 

Manic Limitée, un nom inspiré du barrage hydro-électrique qui a fait la fierté des Québécois au cœur de la Révolution tranquille, ambitionnait même de produire 100 automobiles par mois à Granby. Des problèmes d’approvisionnement auprès de Renault et un fonds de roulement insuffisant amèneront cependant une fin abrupte au rêve. Au total, 150 exemplaires de la Manic GT auront été fabriqués. 

« En plus de vous dévoiler la fascinante histoire de la seule voiture de série produite en sol québécois, La Manic GT : la voiture du peuple vous permet de rencontrer quatre propriétaires de Manic GT, communément  appelés »Manic Fans« . Ils vous présentent cette belle petite bagnole qui fait partie de notre patrimoine. L’œuvre contient aussi 200 archives, dont plusieurs sont montrées à la télévision pour la première fois », mentionne Stephan Gabriele, le producteur du documentaire qui sera diffusé le 18 novembre à 20h.

« Les téléspectateurs d’Historia sont de fervents amateurs d’automobiles. Ils seront ravis de découvrir ce fragment de l’histoire du Québec et les  dessous de cette aventure. Ils sauront apprécier tous les efforts mis de l’avant par Jacques About et son équipe pour mener à bien ce projet ambitieux qui suscite toujours autant d’émotions chez les fans de la Manic GT », indique de son côté Maria Luisa Todaro, déléguée de production chez Corus. 

Précisons également que le documentaire La Manic GT: la voiture du peuple offre des témoignages inédits de Pierre About, fils de Jacques About, Pauline Vincent, première epouse de Jacques About, Maurice Gris, mécanicien en chef de la Manic GT, Serge Soumille, concepteur de la Manic GT et Jacques Duval, chroniqueur automobile. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires