La compétitivité passe par la robotisation chez ISE Métal

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
La compétitivité passe par la robotisation chez ISE Métal
De passage à Granby, le ministre du Patrimoine canadien et lieutenant du Québec, Pablo Rodriguez, a visité, cet avant-midi, les installations d'ISE Métal en compagnie de la mairesse Julie Bourdon et du chef de la direction de l'entreprise, André Moïse. (Photo : GranbyExpress-Éric Patenaude)

ÉCONOMIE. Pour contrer les effets de la rareté de main-d’oeuvre et assurer sa compétitivité sur le marché international, le fabricant de produits métalliques, ISE Métal, se tourne vers l’automatisation et la robotisation de ses opérations. Grâce à un prêt remboursable d’un million de dollars accordé par Développement économique Canada (DEC), l’entreprise, qui possède notamment des usines à Granby et à Sherbrooke, peut mettre de l’avant son projet de modernisation.

De passage à Granby, le ministre du Patrimoine canadien et lieutenant du Québec, Pablo Rodriguez, est venu annoncer la bonne nouvelle aux dirigeants d’ISE Métal au nom de la ministre des Sports et responsable de DEC, Pascale Saint-Onge. 

«Le rôle du gouvernement, c’est d’être présent à travers les investissements comme celui qu’on annonce aujourd’hui (…). On veut continuer à aider à créer de bonnes jobs pour les gens de notre communauté et là, aujourd’hui, on répond présent en donnant un petit coup de pouce à ISE Métal pour qu’il reste bien positionné comme joueur-clé dans son industrie», a déclaré le ministre Rodriguez devant la presse locale. 

Le million de dollars versé par Ottawa permettra à ISE Métal d’acquérir de nouveaux équipements de production 4.0 pour ses activités de pliage et de découpe à son usine de Granby (Laser AMP). L’entreprise de la rue Georges-Cros profite déjà des investissements réalisés avec l’arrivée récente d’un robot dédié au découpage de métal. En plus d’être fonctionnelle 24h sur 24, sept jours sur 7, la nouvelle machine gère elle-même son inventaire et sa production.

«Chez ISE Métal, on croit que la compétitivité des entreprises manufacturières va passer indéniablement par l’acquisition de technologies. Et c’est ce qu’on fait (…). 90 % de notre budget de capitalisation de cette année est en lien avec des équipements de production automatique ou de robotisation», a exprimé le chef de la direction d’ISE Métal, André Moïse.

Outre des investissements à Granby, le fabricant de produits métalliques (secteur de l’automobile, de l’électricité, des véhicules spéciaux, etc.) modernisera également ses équipements de levage et de soudure à son édifice industriel de Sherbrooke avec l’appui de DEC.

Rappelons qu’ISE Métal et ses divisions emploient 600 travailleurs.

Plus de détails à venir…

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires