Le Granbyen qui a menacé Philippe Couillard envoyé en évaluation

Le Granbyen qui a menacé Philippe Couillard envoyé en évaluation
Le premier ministre Philippe Couillard a fait l'objet de menaces formulées par un Granbyen.

MENACES. Victor Gravel a été formellement accusé, jeudi, d’avoir menacé le premier ministre Philippe Couillard et les membres du Parti libéral du Québec. L’homme de 29 ans a été envoyé en évaluation psychiatrique.

Victor Gravel a comparu devant un juge, jeudi, au palais de justice de Granby. Il a officiellement fait face à deux chefs d’accusation de menaces. Selon l’acte de dénonciation, le 10 août, il aurait menacé de mort ou de lésions corporelles le premier ministre Philippe Couillard. Neuf jours plus tard, il aurait récidivé, mais cette fois-ci en ciblant les membres du Parti libéral du Québec.

Le juge a envoyé l’accusé subir une évaluation pour déterminer son aptitude à comparaître. Il sera de retour devant la Cour le 28 août prochain.

Rappelons que Victor Gravel a été arrêté par les policiers de Granby, mercredi soir à proximité d’un lieu de résidence, au terme d’une surveillance. Les propos tenus par Gravel sur les réseaux sociaux ont été détectés par l’équipe de vigie de la Sûreté du Québec. Une vaste enquête a ensuite été ouverte. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires