Moreno Tomei «sur le shake»

Par Ugo Giguere
Moreno Tomei «sur le shake»
Moreno Tomei a pris part deux fois au Marathon de Boston.

Dimanche matin, le Granbyen Moreno Tomei a pris part au 5km qui sert de préambule au mythique Marathon de Boston. Heureusement, il est rentré chez lui en après-midi et c’est de son téléviseur qu’il a pris connaissance avec horreur de la tragédie qui a marqué la fin de la course lundi.

En entrevue avec GranbyExpress.com, le chef du restaurant MacIntosh dit être «sur le shake». «J’étais là hier, on était 6 000 sur la ligne de départ», mentionne-t-il.

«Je trouve ça triste, poursuit celui qui s’est qualifié deux fois pour la grande course. Tu vas là pour t’amuser, partager, profiter. Loin de toi l’idée qu’une chose comme ça puisse arriver.»

Par expérience, Moreno Tomei témoigne que les coureurs sont vite repoussés une fois le fil d’arrivée franchi. Toutefois, si le cordon de course est parsemé de policiers et d’agents de sécurité, les lieux sont faciles d’accès pour n’importe qui. «Ça reste une ville. À la ligne d’arrivée, il y a plein de monde, il n’y a pas de guérite à passer. C’est très facile d’accès», explique le coureur.

Autre perspective

Tout en confiant qu’il trouve très dur de regarder les images en provenance de Boston, Moreno ne croit pas que l’épreuve subira une perte d’intérêt de la part des coureurs. Il avoue tout de même ressentir une nouvelle crainte soudaine.

«Je ne pense pas que les gens soient réticents d’y retourner, mais je vais participer au marathon de New York et la ça remet en perspective plein de choses. Je n’ai pas la même attitude face à ça», observe-t-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires