Quatre arrestations au «skatepark»

Méfaits, consommation d’alcool et de drogue… Des plaintes reçues récemment ont mené à une intervention policière au «skatepark» de Granby, en fin de journée mercredi. Quatre Granbyens ont été arrêtés. L’intervention a été filmée. Deux vidéos ont été mises en ligne sur YouTube. L’une a atteint près de 8 000 visionnements.

«Depuis quelques jours, le Service de police de Granby a reçu des plaintes en lien avec de la consommation d’alcool et de drogue ainsi que des méfaits et des bouteilles d’alcool cassées», explique l’agente Caroline Garand, porte-parole du Service de police de Granby.

Vers 17h40, mercredi, les policiers sont intervenus et ont constaté que des individus y consommaient de l’alcool, ce qui est prohibé par l’article 150 du règlement municipal.

Un Granbyen de 20 ans a été arrêté pour possession de drogue avant d’être libéré avec une sommation. Un adolescent de 16 ans a, quant à lui, été arrêté pour des voies de fait envers les policiers. Le jeune Granbyen a aussi été libéré par voie de sommation. Enfin, deux individus, un de 20 ans et l’autre de 18 ans, ont été arrêtés en vertu du Code de procédure pénale. L’un d’entre eux a refusé de quitter les lieux après avoir reçu un ordre d’un agent de la paix. «Il était aussi recherché sur mandat. L’autre individu a été arrêté pour avoir insulté, injurié et provoqué un agent de la paix», précise l’agente Garand. Les deux suspects ont été libérés sur place et ont reçu respectivement un constat de 76$ et de 147$.

Dans les vidéos publiées sur la toile, on y voit notamment des jeunes narguer les policiers et résister à leur arrestation. Un policier aurait aussi utilisé du poivre de Cayenne durant l’une des arrestations. «Le Service de police ne fera pas de commentaires. Les dossiers sont toujours sous enquête», indique l’agente Caroline Garand.

«Avec le retour du beau temps, les policiers patrouillent dans les parcs. Le but est d’offrir un environnement sain et sécuritaire. Hier, ce n’était pas le cas. Les bouteilles cassées sont problématiques et peuvent être dangereuses au «skatepark»», indique Caroline Garand.

Cette dernière rappelle que les policiers seront présents dans les 75 parcs et espaces verts de la Ville. «L’équipe multidisciplinaire, les policiers à vélo et à moto seront présents et appliqueront la règlementation. Le but est d’assurer la sécurité des citoyens», conclut-elle. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires