Québec En Alerte pour lancer le couvre-feu

Photo de Stéphane Lévesque | Initiative de journalisme local
Par Stéphane Lévesque | Initiative de journalisme local
Québec En Alerte pour lancer le couvre-feu
(Photo : Deposit photos)

COVID-19. Ne soyez pas surpris de voir votre cellulaire émettre une alerte ce samedi. En effet, une communication Québec En Alerte sera émise le 9 janvier pour aviser tous les citoyens de l’entrée en vigueur du couvre-feu.

«Les policiers seront également très visibles ce wee-kend. Un ultime effort parallèlement à la vaccination qui se poursuit. Restons chez nous, sauvons des vies», souligne Geneviève Guilbault, la vice-première ministre et la ministre de la Sécurité publique.

Rappelons qu’à partir du 9 janvier, un couvre-feu sera en vigueur. Entre 20 heures et 5 heures du matin, il sera interdit à quiconque de se trouver hors de son lieu de résidence ou du terrain de celle-ci, hormis dans le cas des exceptions suivantes :

  • Une personne dont la présence est essentielle sur les lieux de son travail ou qui doit assurer le transport des biens nécessaires à la poursuite des activités de son entreprise;
  • Une personne qui se rend dans une pharmacie pour obtenir des médicaments ou des produits pharmaceutiques, hygiéniques ou sanitaires;
  • Une personne qui doit se rendre à l’hôpital ou à la clinique, chez le dentiste, l’optométriste, ou en revenir;
  • Une personne qui doit se rendre au chevet d’un parent malade ou blessé;
  • Un étudiant qui doit participer à un cours du soir en présentiel ou à un laboratoire dans une école reconnue;
  • Un parent qui doit reconduire ses enfants chez l’autre parent qui en a la garde;
  • Une personne qui doit prendre un autobus assurant un service interrégional ou interprovincial, un train ou un avion pour se rendre, à la suite de son trajet, à sa destination;
  • Une personne qui doit sortir pour que son chien puisse faire « ses besoins », dans un rayon maximal d’un kilomètre autour de sa résidence ou de ce qui en tient lieu;
  • Une personne qui se déplace pour se conformer à un jugement rendu par un tribunal, pour répondre à une assignation à comparaître devant un tribunal ou pour permettre l’exercice des droits de garde ou d’accès parentaux;
  • Une personne qui doit accompagner une autre personne incapable de conduire pour se rendre à un rendez-vous médical;
  • Un parent qui doit accompagner un enfant malade à l’hôpital;
  • Une personne qui se déplace pour faire un don de sang à Héma-Québec;
  • Un parent qui doit aller reconduire son adolescent à son travail.

Les policiers continueront d’assurer le respect des mesures sanitaires et pourront intervenir si une personne se trouve à l’extérieur de sa résidence lors des heures non permises. Les contrevenants s’exposent à des amendes de 1 000 $ à 6 000 $ s’ils ne sont pas en mesure de justifier adéquatement la raison de leur sortie. Les jeunes de 14 ans et plus sont passibles de recevoir une amende de 500 $.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires