Un Gin aux couleurs de l’épilepsie

Photo de Abdennour Edjekouane
Par Abdennour Edjekouane
Un Gin aux couleurs de l’épilepsie
Éric-Gabriel Beauchamp et Anie Roy, respectivement administrateur du CA et directrice d'Épilepsie Montérégie (Photo : GranbyExpress-Abdennour Edjekouane)

Pour marquer son 35e anniversaire, Épilepsie Montérégie a dévoilé son Gin « Les 5 plumes », un tout nouveau spiritueux qui espère s’infiltrer dans les prochains 5 à 7 des Fêtes pour sensibiliser la population et financer les activités de cet organisme communautaire.

Quand Éric-Gabriel Beauchamp a appris à la naissance de son fils que ce dernier souffrait d’épilepsie réfractaire, il ne s’attendait pas à tous les efforts qu’il allait déployer pour comprendre cette maladie et pour sensibiliser les Québécois. « On a appris à la dure que l’épilepsie n’est pas ce qu’on croit être, il ne suffit pas de deux, trois pilules pour en venir à bout. C’est en parlant aux amis et en racontant notre histoire que j’ai réalisé que les gens ne connaissaient pas l’épilepsie, tout comme moi », a souligné l’instigateur du projet.

C’est ce qui a poussé le chef d’entreprise à s’impliquer au sein du conseil d’administration d’Épilepsie Montérégie, où avec Anie Roy, la directrice générale et intervenante, il a essayé de trouver un bon moyen pour soutenir les personnes atteintes d’épilepsie et leur entourage. Pour l’homme d’affaires qui travaille souvent en collaboration avec la SAQ, l’idée était déjà trouvée. « Le Gin est très à la mode présentement, on voulait alors mettre en place un tel produit en y associant les couleurs de l’épilepsie. C’est ça l’avantage avec le Gin, c’est qu’on peut mettre plein d’aromates. Et comme la couleur associée à l’épilepsie est la lavande, on a rajouté de la lavande pour faire un lien, il fallait qu’il aille un sens derrière ça », a fait remarquer Éric-Gabriel Beauchamp.

Les amateurs d’alcools de tout genre découvriront un gin accessible, léger, mais chargé de saveurs qui viendront surprendre les papilles des usagers. Le goût prononcé de la lavande est agréablement adouci par les notes d’abricot qui concluent parfaitement la dégustation. Le logo des 5 plumes sur la bouteille, fabriquée par une artiste locale, Sophie Rozenn Boucher, représente les valeurs du projet et les notions mises de l’avant par Épilepsie Montérégie lorsqu’on traite de cette maladie, soit la communication, l’unicité, le réconfort, la liberté et la légèreté.

Avec ce projet, Éric-Gabriel Beauchamp ne souhaite qu’une chose, mettre l’épilepsie à la lumière du jour. « Il y a encore un certain tabou à enlever pour en parler. Certains adultes ont peur de le faire par gène ou par peur de perdre leur emploi ou leur cercle d’amis. C’est étrange parfois faire une crise d’épilepsie, quelqu’un qui ne connait pas peut trouver ça épeurant (…). Il y a encore beaucoup de travail de sensibilisation et de démystification à faire », a indiqué M. Beauchamp.

« Le message prioritaire est de parler d’épilepsie. Avec notre gin, c’est ce qu’on veut, s’infiltrer dans les 5 à 7 pour prendre du temps et parler de cette maladie que ce soit en famille, entre amis ou collègue de travail. Donnez-nous 30 secondes de votre conversation et on va être content! », a conclu Éric-Gabriel Beauchamp.

Ce Gin, produit du grain à la bouteille par la Distillerie de la Chaufferie est vendu dès maintenant sur place (145, rue Cowie).  Il sera bientôt disponible sur le site saq.com et en succursales.  Pour chaque vente, un montant de 3,50 $ sera versé à l’organisme qui l’investira dans le développement d’activités et la mise en place d’outils en ligne.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires