Un incendie cause 300 000$ de dommages à Shefford

Un incendie cause 300 000$ de dommages à Shefford
Le Service de sécurité incendie de Shefford a été désigné pour porter ce dossier. (Photo : (photo: GranbyExpress-Roxanne Langlois))

BRASIER. Un bâtiment servant à la fabrication de briquettes allume-feu a été complètement détruit par un violent incendie, mardi soir, sur la route 243 à Shefford. Une quarantaine de pompiers de Shefford et de Waterloo ont pris part aux efforts d’extinction. 

Une demi-douzaine de passants ont communiqué avec les services d’urgence, vers 19h40, mardi. «Ils voyaient une épaisse fumée noire s’échapper de la corniche», indique André Cadorette, directeur du Service de sécurité incendie de Shefford. À l’arrivée des sapeurs, l’élément destructeur avait déjà pris de l’ampleur. «Le feu avait traversé la toiture et les flammes s’élevaient à 20-25 pieds dans les airs», raconte-t-il, en entrevue au GranbyExpress.com.

Les pompiers ont procédé à une attaque offensive, mais ont dû battre en retraite. «Il s’agit d’un endroit où l’on fabrique des briquettes allume-feu. Il y avait beaucoup de combustibles à l’intérieur», témoigne le directeur Cadorette. «On a retraité parce que le feu était plus fort que nous.»

Une fois l’incendie maitrisé, les pompiers ont pu à nouveau y aller d’une attaque offensive. Malgré leur intervention, le bâtiment est une perte totale et les dégâts se chiffrent à environ 300 000$.

Il n’y avait personne sur les lieux lorsque les flammes ont pris naissance. L’enquête pour déterminer les causes et circonstances de l’incendie est en cours. À ce stade-ci, les pompiers croient que le point d’origine du brasier est un récupérateur de poussière. La thèse de la main criminelle est écartée.

La circulation sur la route 243 à Shefford a été perturbée durant l’intervention des pompiers. Aucun combattant n’a été blessé.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires