Une résidence rasée par un violent incendie à Saint-Alphonse

Un incendie d’une rare violence a fait rage, mardi après-midi, dans une résidence de la rue Klondike à Saint-Alphonse-de-Granby qui abritait aussi la clinique Votre santé.

Selon des témoins rencontrés sur place, les pompiers ont été appelés vers 15h15, par le résident des lieux. «C’est le propriétaire qui a fait son travail et qui a appelé. Il a sorti les chiens et a sorti. Tout le monde est sain et sauf. C’est l’important», indique Maryse, la sœur du résident. La dame, visiblement inquiète, appréhendait l’arrivée des enfants de l’école. Ces derniers sont débarqués de l’autobus vers 16h30.

À leur arrivée, les pompiers avaient affaire à un incendie éclaté au niveau du toit. Ils ont aussitôt lancé une attaque offensive. «Le froid était une contrainte pour les pompiers. Le défi de cet incendie, c’était que les pompiers combattaient un feu de structure, pas un feu de contenu», indique le directeur du Service de sécurité incendie (SSI) de Bromont, Saint-Alphonse-de-Granby et Brigham, Louis-Philippe Éthier. 

Plus d’une heure après la naissance du brasier, les flammes s’échappaient toujours du toit de l’imposant bâtiment sis au 101, rue Klondike à Saint-Alphonse. La résidence abritait, au sous-sol, la clinique Votre santé qui offrait, entre autres, des services de massothérapie et d’orthothérapie. Un imposant panache de fumée était aussi visible à plusieurs kilomètres de là, dès l’angle de la rue Cowie et de la route 139 à Granby.

Le secteur n’étant pas alimenté en eau, les pompiers ont dû ériger une piscine qu’ils remplissaient à l’aide des camions-citernes. Les sapeurs ont mis deux heures avant d’avoir le contrôle de l’élément destructeur. À 20h15, mardi soir, ils étaient toujours sur les lieux et s’assuraient, entre autres, que les foyers secondaires avaient été éteints. «Une portion du plancher et du toit s’est effondrée, ce qui fait que quelques endroits sont difficiles à atteindre», ajoute le directeur Éthier. 

Ce dernier indique qu’une partie de la résidence avait subi des dommages par la fumée. La majorité du bâtiment a toutefois été endommagée par le feu et l’eau. «C’est presqu’une perte totale», poursuit Louis-Philippe Éthier. Les dommages s’élèvent facilement à 200 000$.

Les combattants du SSI Bromont, Saint-Alphonse-de-Granby et Brigham ont pu compter sur le support de leurs collègues de Waterloo et Cowansville. Au total, 35 pompiers ont participé à l’intervention.

Au moment d’écrire ces lignes, il était trop tôt pour avancer une hypothèse sur la cause probable de l’incendie. L’enquête sur la recherche de cause en incendie sera menée mercredi.  

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires