Destination imagination pourrait faire des petits

Par Ugo Giguere

Val-des-Cerfs tient son troisième tournoi Destination imagination et tente de susciter l’intérêt des commissions scolaires voisines. L’objectif avoué est de créer un grand événement régional, voire provincial, afin d’éviter des voyages annuels au Tennessee.

Selon la formule de Destination imagination, les meilleures écoles de chaque pays sont invitées à la compétition mondiale au Tennessee. Comme Val-des-Cerfs demeure la seule commission scolaire francophone au Canada à participer, la meilleure équipe est assurée d’une qualification.

«Ça force les écoles à ramasser de l’argent pour payer le voyage, mais le but du projet n’est pas de ramasser de l’argent, c’est de permettre aux jeunes d’innover», explique le porte-parole de la CSVDC Jean Perrault.

Des représentants des régions de Magog et Saint-Hyacinthe ont assisté au déroulement de la journée de compétition à l’école Joseph-Hermas-Leclerc. Cette année, 11 équipes de quatre écoles primaires ont pris part au tournoi. Les jeunes devaient relever le défi structure ou beaux-arts. Dans le premier cas, il s’agit de concevoir une construction capable de supporter le plus de poids possible, mais en respectant des contraintes de format, ainsi que de matériaux.

Les champions de l’innovation

Or École Joseph-Poitevin (Pierres précieuses et Action- Réaction)

Argent École Eurêka (7up nucléaires)

Bronze École de Sutton (LOL et Structura-5)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires