Visitez les plus beaux jardins de Granby

En passant devant une propriété, il est difficile de s’imaginer le petit coin de paradis qui peut se cacher à l’arrière. Question de faire découvrir ces jardins remarquables, les amateurs d’horticulture sont invités à la Visite des jardins de Granby, le dimanche 21 juillet.

Cet événement estival floral gratuit connaît un franc succès depuis ses débuts, il y a sept ans. Populaire, cette initiative de citoyens du quartier numéro 2 de Granby s’est étendue à l’échelle de la municipalité.

«Ça permet aux gens de se donner des idées pour fleurir leur propre maison, et rendre la ville plus belle», fait valoir Normand Massé, président du conseil du quartier 2.

«Il y a beaucoup d’échanges de petits trucs pour économiser, et les gens, très respectueux des jardins visités, sont très généreux entre eux», enchaîne la conseillère de ce district, Éliette Jenneau.

Par un beau hasard, Lise Deslauriers, présidente de la Société d’horticulture de Granby, habite ce quartier où les visites de jardins ont vu le jour. Son implication dans ce projet depuis sa création allait de soi.

«Je sers de guide, je dirige et je réponds aux questions quand je connais les réponses! », lance en riant l’enseignante à la retraite qui profite de cette activité pour partager ses connaissances et son amour des végétaux avec ses semblables.

En moyenne, une soixantaine de citoyens répondent à l’invitation de cette Visite des jardins de Granby chaque année.

Jardins adaptés à tous les budgets

L’itinéraire du 21 juillet propose quatre jardins à visiter : deux le matin, et deux l’après-midi. La première visite aura lieu à 10h au jardin de la Société d’horticulture de Granby, situé sur l’Allée royale du Collège Mont-Sacré-Cœur (accès par l’entrée arrière du Collège située rue Robitaille).

À 13h30, après la pause du dîner, la tournée reprendra au 739, rue Dufferin, en-face de l’édifice Louis-Choinière (ancien hôtel de ville du canton de Granby).

« Ce ne sont pas tous les jardins qui disposent d’un énorme budget. Pour avoir un beau jardin, ce n’est pas nécessaire d’y investir une fortune, de disposer de beaucoup de temps et d’avoir un immense terrain. On retrouvera de tout pour tous les goûts », affirme Paul Morisset, directeur de l’information du conseil de quartier no 2.

La popularité de cette visite annuelle ravit ses organisateurs. Car plus les gens fleuriront leurs maisons, plus les chances que Granby obtienne un cinquième Fleuron de la Corporation des Fleurons du Québec, la classification horticole des municipalités du Québec, augmentent.

« Quand les juges passent, ils regardent le niveau de participation de l’implication citoyenne. Il n’y a que deux municipalités au Québec qui ont la note parfaite de cinq Fleurons. Ici, on en a quatre! », rappelle Lise Deslauriers, qui aimerait bien ravir cette ultime reconnaissance publique, preuve des efforts de toute une communauté pour l’embellissement de son environnement et pour un milieu de vie plus propre, plus vert et plus sain.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires