Alex Nevsky fait pop!

Par Ugo Giguere
Alex Nevsky fait pop!
Alex Nevsky récidive avec Himalaya mon amour et se taille une belle place parmi les incontournables de la pop au Québec.

La machine s’emballe autour de la sortie du second album du Granbyen Alex Nevsky. Chanson thème d’une publicité de TVA, puis en forte rotation sur les radios commerciales, la pièce On leur a fait croire est depuis quelques jours au sommet des téléchargements. Du bonbon pour un album mis en vente ce mardi.

Au bout de fil, à la veille du lancement, l’auteur-compositeur-interprète semble beaucoup plus serein qu’au même moment en 2010. Cette fois, la machine promotionnelle est bien huilée et le premier simple joue son rôle de locomotive à la perfection pour donner de l’élan au très attendu Himalaya mon amour.

«J’espérais que le single fasse son chemin et que ça joue. C’est une chanson qui a le potentiel de rejoindre un groupe de monde beaucoup plus large et c’est un vrai vers d’oreille qui reste dans la tête de n’importe qui», commente Nevsky.

Et si vous croyez en avoir déjà beaucoup entendu parler, sachez que ça ne fait que commencer. Cette semaine encore, l’artiste est attendu à la télévision et avec les lancements à venir la vague médiatique va se poursuivre.

«Tout est en place pour que ce soit plus simple cette fois-ci, parce que le problème c’est la diffusion. Il y a plein de monde qui ont de bons albums, mais qui n’ont pas de moyens de se faire entendre», fait-il remarquer.

Un autre argument de taille joue en faveur du Granbyen: son nouvel album se classe dans ce qu’il se fait de mieux en chanson pop au Québec. Que ce soit la chanson titre, le premier simple ou encore des pièces comme Les coloriés ou Mieux vaut vivre pauvre, elles ont toutes un énorme pouvoir d’attraction à faire bouger les popotins.

Meilleur que le premier

De l’avis de bien des gens qui ont eu la chance d’écouter les deux albums, dont GranbyExpress.com, la nouvelle cuvée se trouve un bonne coche au-dessus de la première. C’est d’ailleurs l’avis de l’artiste qui ne cache pas sa fierté envers la nouvelle œuvre bâtie sur le modèle Face A et Face B.

«Je pense que c’est un meilleur album que le premier à tous les niveaux», convient son créateur qui a l’intention de ne renier aucune des chansons de la liste. Pour ce deuxième effort, Nevsky a travaillé étroitement avec son guitariste Gabriel Gratton et l’excellent Alex McMahon à la réalisation.

«On a travaillé à trois, on a joué beaucoup. On n’a pas utilisé la même méthode que pour le premier, où on avait tout fait une track à la fois, et ça s’entend. Il se passe quelque chose de plus», croit le jeune chanteur.

Anecdote intéressante, la chanson On leur a fait croire qui tourne un peu partout et qui sert à mousser l’album a bien failli ne jamais se trouver sur le disque. «On l’a joué quatre fois au complet et on l’a scrapée trois fois. On voulait tous l’enlever de l’album, mais je me suis dit non, il faut qu’elle soit là. Finalement on a trouvé le ton de la basse et les Sœurs Boulay sont venues faire des arrangements de voix», raconte Nevsky.

Pour ceux qui n’auraient pas saisi le gros clin d’œil au film Hiroshima mon amour, le film d’Alain Resnais a joué un rôle de cataliseur. «Ce film-là m’a vraiment chamboulé. J’étais en train d’écrire la chanson au même moment où j’ai vu le film et je vivais une même relation impossible», confie Nevsky.

L’album Himalaya mon amour est disponible en magasin et en ligne à compter du mardi 27 août.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires