Tournage du film «Louis Cyr» à St-Césaire

St-Césaire est-il le nouveau repaire des producteurs de films québécois? Après le tournage de «French immersion» dans l’ancien couvent de la rue Notre-Dame, voilà que la production du film «Louis Cyr» s’est installée dans une ancienne usine de l’avenue Denicourt ces jours-ci.

 À l’extérieur, l’impressionnant déploiement ne passe pas inaperçu. Des roulottes d’artistes et des véhicules de location remplissent le stationnement de l’ancien Club de boxe de St-Césaire. L’activité matinale trahit également la présence de la production.

Perché dans une nacelle, un technicien agitait vendredi matin d’imposants projecteurs sur la façade de briques de l’immeuble rouge.

Selon Manon Pailleur, coordonnatrice de production, le tournage de trois jours à St-Césaire doit prendre fin aujourd’hui.

Le film «Louis Cyr» met notamment en vedette le comédien Antoine Bertrand et est réalisé par Daniel Roby et scénarisé par Sylvain Guy. Le film prendra l’affiche à l’été 2013. Pour sa réalisation, un budget de 8M$ a été prévu.

L’homme le plus fort au monde

Cyprien Noé Cyr, dit Louis Cyr, est né le 10 octobre 1863 à Saint-Cyprien-de-Napierville. Au cours de ses nombreuses tournées, le «Samson canadien», comme il était surnommé l’époque, soulevait les foules grâce à des tours de force spectaculaires.

Selon le Musée Louis-Cyr, situé à St-Jean-de-Matha, Louis Cyr,  fut consacré champion nord-américain en 1885, après avoir battu les records des champions canadiens et américains . En 1889, sans fléchir ses genoux ni s’appuyer sur son corps, il soulève successivement un poids de 251 kg (553 lb) d’un seul doigt, 1 967 kg (4 337 lb) sur son dos et, d’une main, 124 kg (273 lb) au-dessus de sa tête. Le 19 janvier 1892, lors d’une compétition internationale à Londres, en Angleterre, il est proclamé «l’homme le plus fort du monde».

 

Plus de détails à venir.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires