Une Granbyenne fait une chute de 50 pieds et devient tétraplégique

Le malheur s’acharne sur la famille Lemieux. Après avoir vu son père Luc Lemieux, cofondateur de la Papeterie l’Écologic à Granby, mourir subitement il y a deux ans et sa marraine, Louise-Marie Lemieux être emportée quelques mois plus tard par le cancer, Charlotte Lemieux a elle aussi vu son destin basculer tragiquement en mai dernier. Une chute de 50 pieds d’une falaise de Lévis l’a rendue tétraplégique.

La jeune Granbyenne de 18 ans n’est pas sortie indemne de sa sortie en camping avec deux de ses amis. Après avoir passé six heures sur la table d’opération, le terrible verdict est tombé pour la jeune fille: la moelle épinière a été touchée.

Actuellement, la jeune fille de 18 ans se trouve en réadaptation au Centre François Charron de Québec. Son corps est paralysé en bas de la poitrine. Pour le moment, elle réussit seulement à bouger un peu les bras, surtout le droit. Toutes les autres fonctions du bas de corps ne fonctionnent pas. Charlotte doit donc avoir une sonde et des traitements d’inhalothérapie pour aider ses poumons, qui se retrouvent affectés par les blessures infligées à la moelle.

Malgré cette succession de malheurs, la mère de Charlotte, Édith Dufresne, confirme que sa fille garde le moral. «Charlotte a des hauts et des bas, mais elle demeure positive et espère pouvoir remarcher un jour», affirme Mme Dufresne.

La sœur de Charlotte, Raphaelle Lemieux, étudiante en droit à l’Université de Sherbrooke, et sa mère sont présentes à temps plein à ses côtés pour éviter qu’elle ne se retrouve seule. «Pour nous, c’est important de bien l’entourer», avoue Mme Dufresne.

Événement-bénéfice

Des amis de la famille de Granby tiennent à offrir du support à la famille éprouvée grâce à un spectacle-bénéfice «Un p’tit 20$ pour Charlotte», qui aura lieu le 22 juin prochain à la Maison de la Culture de Waterloo. L’organisation de l’événement a même trouvé une façon afin que Charlotte puisse assister à la soirée, en direct de sa chambre au Centre François Charron de Québec.

Les sommes amassées serviront principalement à aider Édith, qui a été forcée de quitter son travail depuis le tragique événement, à s’occuper de sa fille Charlotte. L’argent permettra également à acheter une chaise adaptée pour la jeune femme.

Des transformations importantes de la résidence familiale sont aussi à prévoir afin de permettre à la jeune femme de pouvoir y séjourner comme avant.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires