Malgré les bombes, les Ukrainiens refusent de céder

John Leicester et Hanna Arhirova, La Presse Canadienne
Malgré les bombes, les Ukrainiens refusent de céder

KYIV, Ukraine — Bombardés, mais insoumis, les habitants de la capitale ukrainienne sont partis jeudi à la recherche d’eau potable et se sont entassés dans les cafés pour avoir de l’électricité et de la chaleur, passant en mode survie après que de nouvelles frappes de missiles russes la veille aient plongé la ville et une grande partie de leur pays dans le noir.

Dans des scènes difficiles à croire dans une ville sophistiquée de trois millions d’habitants, certains habitants de Kyiv ont eu recours à la collecte de l’eau de pluie des tuyaux de drainage, alors que les équipes de réparation s’efforçaient de reconnecter les approvisionnements.

Amis et membres de la famille ont échangé des messages pour savoir qui avait retrouvé l’électricité et l’eau. Certains avaient l’un, mais pas l’autre. L’assaut aérien de la veille sur le réseau électrique ukrainien en a laissé plusieurs sans l’un ni l’autre.

Les cafés de Kyiv qui, par un petit miracle, avaient les deux sont rapidement devenus des oasis de confort jeudi.

Le maire de Kyiv, Vitali Klitschko, a indiqué qu’environ 70 % de la capitale ukrainienne était toujours sans électricité jeudi matin.

Avec une pluie froide qui tombait et les restes d’une chute de neige précédente toujours dans les rues, l’ambiance était sombre, mais d’acier. L’hiver s’annonce long. Mais les Ukrainiens disent que si l’intention du président russe Vladimir Poutine est de les briser, alors il devrait y réfléchir à nouveau.

M. Klitschko a déclaré dans un communiqué sur Telegram que les ingénieurs électriciens « font de leur mieux» pour rétablir l’électricité. Les équipes de réparation de l’eau progressaient également. En début d’après-midi, le maire a annoncé que l’approvisionnement en eau avait été rétabli dans toute la capitale, avec la mise en garde que «certains consommateurs pourraient encore subir une faible pression d’eau».

L’électricité, le chauffage et l’eau revenaient peu à peu ailleurs aussi. Les autorités régionales ont publié des messages sur les réseaux sociaux informant les gens de l’avancement des réparations, mais prévenant également qu’ils avaient besoin de temps.

Conscientes des difficultés ― actuelles et à venir, à mesure que l’hiver avance ― les autorités ouvrent des milliers de soi-disant «points d’invincibilité» ― des espaces chauffés et alimentés en électricité proposant des repas chauds, de l’électricité et des connexions Internet. Plus de 3700 étaient ouverts à travers le pays jeudi matin, a indiqué un haut responsable du bureau présidentiel, Kyrylo Timochenko.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires