Deux suspects soupçonnés d’avoir commis des vols qualifiés à Montréal ont été arrêtés

La Presse Canadienne
Deux suspects soupçonnés d’avoir commis des vols qualifiés à Montréal ont été arrêtés

MONTRÉAL — L’appel à la population du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) pour retrouver deux suspects qui auraient commis au moins cinq vols qualifiés dans différents quartiers de la métropole la fin de semaine dernière a porté ses fruits. Le corps policier a annoncé vendredi matin avoir procédé à l’arrestation de deux jeunes adultes liés à ces crimes, moins de deux jours après avoir publié leurs photos dans les médias.

Les deux suspects, âgés de 18 et 19 ans, ont été mis en état d’arrestation dans la nuit de jeudi à vendredi à Saint-Calixte, dans la région de Lanaudière.

Ils comparaîtront tous deux vendredi au palais de justice de Montréal pour faire face à plusieurs accusations, dont agression armée, braquer une arme à feu, vol qualifié et menace de mort.

Le SPVM avait partagé des photos montrant les deux individus mercredi en fin de journée dans l’espoir de faire progresser son enquête. Les suspects étaient décrits comme étant des hommes d’une vingtaine d’années à la peau blanche. Sur les images, où leurs visages étaient clairement visibles, on pouvait voir l’un des jeunes hommes porter un manteau bleu, tandis que l’autre était vêtu d’une veste à capuchon blanc.

Selon les informations fournies par la police, ils auraient perpétré au moins cinq vols qualifiés entre le 3 et le 5 décembre dans le quartier de Ville-Émard et dans les arrondissements de Rosemont–La Petite-Patrie et de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve.

«Le duo approche ses victimes en les menaçant soit avec un bâton de baseball ou une arme de poing à air comprimé et les dépouille de leur portefeuille et de leur cellulaire. Lors de deux de ces événements, en plus de les voler, les personnes recherchées ont abandonné la victime, gravement blessée, après avoir tiré des balles de plastique sur elle ou l’avoir frappée à coups de bâton de baseball», avait expliqué le SPVM au moment de décrire le modus operandi des deux suspects.

Le corps policier a d’ailleurs précisé vendredi qu’à la suite de la publication de l’avis de recherche, «plusieurs informations utiles fournies par la population ont permis aux enquêteurs d’identifier, puis de localiser les suspects recherchés».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires