Pierre-Yves Roy-Desmarais se distingue au 23e gala des Olivier

La Presse Canadienne
Pierre-Yves Roy-Desmarais se distingue au 23e gala des Olivier

MONTRÉAL — L’humoriste Mariana Mazza a remporté pour une seconde fois de sa carrière le prix le plus convoité du gala Les Olivier. En tête des nominations, Pierre-Yves Roy-Desmarais a, quant à lui, récolté trois statuettes.

Le 23e gala des Olivier, qui récompense le meilleur de l’humour au Québec, avait lieu dimanche soir. 

Mariana Mazza qui fait le tour du Québec depuis 2021 avec son deuxième one-woman-show, «Impolie», a été couronnée humoriste de l’année. Elle avait mis la main sur cet honneur pour la première fois cinq ans plus tôt. 

Mariana Mazza était toutefois absente dimanche du gala animé de nouveau par l’humoriste François Bellefeuille. 

Favori avec quatre nominations, Pierre-Yves Roy-Desmarais est loin d’être rentré bredouille chez lui, malgré que l’Olivier de l’année lui a échappé. 

Il a été sacré Découverte de l’année et s’est vu décerner un Olivier pour son numéro «Y’a personne». L’artiste a aussi obtenu la faveur du public dans la catégorie capsule ou sketch Web humoristique pour sa vidéo «Maman écrit». 

Également sur le Web, les épisodes de «Les Appendices: de retour après la pause» ont remporté la catégorie la série Web humoristique de l’année. «Les pires moments de l’histoire avec Charles Beauchesne» et «Tout le monde s’haït» de Marylène Gendron et Sam Cyr ont été choisis comme podcasts humoristiques de l’année avec script et sans script, respectivement. 

La soirée, diffusée sur les ondes de la télé de Radio-Canada, a aussi été l’occasion de récompenser les comédies de la télévision. 

La série «Les beaux malaises 2.0» de Martin Matte et l’émission «Entre deux draps» signée par Mathieu Pepper ont toutes les deux gagné un Olivier dans leur catégorie respective.

Pour sa part, l’animateur Jean-Sébastien Girard a été lauréat dans la catégorie capsule ou sketch radio humoristique de l’année pour sa chronique «Nom d’une pipe – Tout sur le sperme». 

Plus tôt ce mois-ci, six autres Olivier ont été remis dans le cadre du Gala de l’Industrie pour les textes de l’année en télé et sur le Web, ainsi que pour les diffuseur, producteur et maison de gérance de l’année. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires