Les travaux du nouveau CHSLD débutent

Photo de Vincent Lambert
Par Vincent Lambert
Les travaux du nouveau CHSLD débutent
Le député de Granby, François Bonnardel, annonçant le début des travaux du nouveau CHSLD, qui sera situé sur la rue Déragon. (Photo : Granby Express-Vincent Lambert)

SANTÉ. L’heure était à la célébration lundi après-midi alors que le ministre responsable de la région de l’Estrie, François Bonnardel, a procédé à la première pelletée de terre du nouveau CHSLD, qui prendra place sur la rue Déragon, à proximité de l’Hôpital de Granby, en compagnie de plusieurs acteurs impliqués dans ce projet de construction.

«Je pense qu’on peut tous se dire: enfin! L’Hôpital de Granby va retrouver sa vocation initiale qui est les soins de courte durée, a indiqué devant bon nombre de gens, François Bonnardel. Granby en avait bien besoin. On a milité et on a travaillé. J’ai gratté à plusieurs reprises sur le bureau de Gaétan Barrette pour lui dire à quel point les besoins étaient immenses en soins de longue durée à Granby. On avait énormément de retard et on avait besoin de places. Il nous a écoutés, mais ce fut long et ardu. On peut se réjouir; cet édifice sera merveilleux!»

Voici à quoi ressemble le chantier actuel du nouveau CHSLD de Granby. (Photo: Granby Express-Vincent Lambert)

Le nouveau bâtiment sera d’une superficie de 13 617 mètres carrés et pourra accueillir 176 résidents au plus tard en janvier 2021. Comme annoncé dans le Granby Express il y a environ trois mois, une quarantaine d’emplois devraient être créés, en plus de 64 nouvelles places en soins longue durée.

Parce que la gestion a été difficile dans le système de santé au cours des dernières années, le député de Granby estime qu’un plan de match doit être développé pour attirer de nouveaux employés.

«Ce fut extrêmement difficile d’inciter les infirmiers et infirmières à entrer dans le système, a fait remarquer M. Bonnardel. Le système a besoin de gens qui y croient. On va tout faire pour redonner les lettres de noblesse que le système mérite. On a qu’à regarder au Cégep de Granby; la cohorte a baissé d’environ 50 %. On a beaucoup de travail à faire pour ramener un sentiment de fierté. C’est le défi qu’on s’est donné.»

Rappelons que les investissements pour la construction sont évalués à 50 M$. Le contrat de location a été octroyé, quant à lui, à la Fondation du CHSLD Horace-Boivin pour une durée de 15 ans. Les coûts pour la première année sont évalués à environ 6 M$. Notons que le CIUSSS de l’Estrie-CHUS et le ministère de la Santé et des Services sociaux assureront en partie les coûts de fonctionnement estimés à 18,4 M$.

La population au cœur de la démarche

Le nouveau CHSLD offrira des aménagements de qualité pour améliorer le quotidien des résidents, mais aussi celui du personnel qui sera en place pour les accompagner. Comme l’a expliqué Sylvie Moreau, directrice des programmes de soutien à l’autonomie des personnes âgées au CIUSSS de l’Estrie–CHUS, «l’environnement a été réfléchi en fonction des besoins de plusieurs clientèles spécifiques.»

Les résidents retrouveront des chambres qui respectent leur intimité et des aires de socialisation accueillantes et chaleureuses. Des espaces extérieurs seront aussi accessibles sous forme de jardins ou bien de balcons. Le bâtiment aura également une grande fenestration pour mettre en valeur la lumière naturelle.

«Ma fierté vient surtout de la qualité de la démarche réalisée, laquelle a pris en compte les commentaires et parfois même les critiques des usagers et des résidents, qui ont influencé le déroulement des travaux et la conception du projet», a souligné Mme Moreau.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires