Alors que la porte s’ouvre, est-ce l’année des Olympiques de Gatineau?

La Presse Canadienne

MONTRÉAL — Les Cataractes de Shawinigan amorceront la défense de leur titre de la coupe du Président jeudi soir et ils accueilleront une des équipes qui pourraient lui succéder cette année.

Le Centre Gervais Auto sera plein à craquer pour voir les Cataractes élever au plafond leur première bannière de champions de la Ligue de hockey junior majeur du Québec en 53 ans d’existence, lors de ce coup d’envoi de la saison 2022-23.

De l’autre côté de la patinoire, des Olympiques de Gatineau gonflés à bloc seront prêts à venger leur balayage aux mains des Cataractes lors du deuxième tour des dernières séries et à tenter de reconquérir la coupe du Président pour une première fois depuis 2008.

Le visage offensif des Cataractes a bien changé pendant la saison morte. Les attaquants étoiles Mavrik Bourque (Stars de Dallas) et Xavier Bourgault (Oilers d’Edmonton) devraient amorcer la prochaine campagne dans la Ligue américaine alors que leur compagnon de trio, Olivier Nadeau, a été échangé aux Olympiques lors de la première ronde du repêchage de la LHJMQ.

La formation de Gatineau a également fait l’acquisition de l’attaquant Robert Orr, des Mooseheads de Halifax, et elle a sélectionné l’imposant attaquant tchèque Marcel Marcel lors du repêchage européen.

Lorsque le directeur général et entraîneur-chef Louis Robitaille a pris les rênes des Olympiques, en avril 2020, l’équipe pouvait s’attendre à un changement de cap rapide grâce à quatre sélections dans le top-8 lors du repêchage suivant. Elle a sélectionné Tristan Luneau (1er), Antonin Verreault (2e), Samuel Savoie (4e) et Noah Warren (8e) pour venir s’ajouter à un jeune noyau composé notamment de Zachary Dean, Manix Landry et Olivier Boutin.

La porte est maintenant ouverte pour les Olympiques, qui comptent dans leurs rangs pas moins de neuf joueurs repêchés dans la LNH, dont Luneau, Savoie et Warren en 2022. Il ne restera qu’à voir si Emerik Despatie pourra garder le fort jusqu’au bout, lui qui n’a qu’un seul match éliminatoire de la LHJMQ derrière la cravate.

Les Remparts de Québec convoitent également le titre de la coupe du Président. L’attaque devrait une fois de plus faire des flammèches grâce à Zachary Bolduc, Théo Rochette, Nathan Gaucher, James Malatesta et Pier-Olivier Roy. Des rumeurs envoient aussi l’attaquant des Foreurs de Val-d’Or Justin Robidas aux Remparts, lors de la pause des Fêtes.

En défensive, Evan Nause et Nicolas Savoie auront encore une fois l’occasion d’exceller dans les deux sens de la patinoire et la troupe de Patrick Roy espère sans doute obtenir un peu plus d’offensive du Russe Vsevolod Komarov, qui en sera à une deuxième saison dans le circuit Courteau.

Finalement, après avoir remporté le titre de l’Association Ouest est 2021-22, le Phoenix de Sherbrooke souhaite que son expérience le guidera vers une première conquête de la coupe du Président.

À moins d’une surprise majeure, Joshua Roy, le meilleur pointeur de la dernière campagne, sera de retour pour transporter l’attaque du Phoenix. Même si son compagnon de trio Xavier Parent a gradué chez les professionnels, Roy sera épaulé des vétérans Cole Huckins, nouvellement acquis, Justin Gill, Israël Mianscum et d’Ethan Gauthier, un des beaux espoirs de la LHJMQ en vue du prochain repêchage de la LNH.

La défensive du Phoenix devrait être efficace et difficile à affronter alors que Tyson Hinds, David Spacek, Kaylen Gauthier, Christophe Rondeau et William Bishop sont de retour. À sa dernière saison dans la LHJMQ, le gardien Jakob Robillard voudra poursuivre sur sa lancée.

Dix joueurs à surveiller

Comme c’est le cas chaque année, plusieurs joueurs retiennent l’attention et il est difficile de faire une sélection sans nécessairement oublier quelques-uns d’entre eux qui mériteraient une mention. La Presse Canadienne a tout de même choisi 10 joueurs à surveiller en vue de la saison 2022-23 de la LHJMQ.

Zachary Bolduc, attaquant, Remparts de Québec

Lors de ses deux premières saisons dans la LHJMQ, Zachary Bolduc a été vu comme un espoir de premier plan et les Blues de St. Louis ont décidé de le sélectionner en première ronde, au 17e rang, en 2021. À son arrivée avec les Remparts, il a explosé offensivement avec 55 buts et 99 points. Bolduc sera encore une fois bien entouré pour répéter ses exploits, et même plus, et il cherchera à se tailler une place au sein d’Équipe Canada junior en vue du prochain Mondial.

Zachary Dean, attaquant, Olympiques de Gatineau

Choix de première ronde des Golden Knights de Vegas en 2021, Zachary Dean a eu de très beaux moments en attaque lors de la dernière saison, avec 52 points en 47 parties. Alors que les Olympiques visent les grands honneurs, Dean devra une fois de plus être le fer de lance de l’attaque, tout en ayant aussi un impact en défensive. La porte ne lui est pas fermée avec Équipe Canada junior.

Jordan Dumais, attaquant, Mooseheads de Halifax

À seulement 17 ans, Jordan Dumais a fait couler beaucoup d’encre l’an dernier. Parfois par ses commentaires avant le repêchage de la LNH, mais surtout pour ses prouesses offensives. Dumais a amassé 109 points en 68 matchs, rejoignant un groupe sélect de joueurs ayant récolté au moins 100 points à 17 ans depuis les années 2000. Malgré sa petite stature, l’attaquant des Mooseheads est un véritable dynamo offensif et il sera intéressant de voir s’il pourra impressionner la galerie à nouveau cette saison.

Ethan Gauthier, attaquant, Phoenix de Sherbrooke

Au sein d’une très bonne équipe, Ethan Gauthier a réussi à ressortir du lot en fin de saison et il a gagné en confiance. Le premier choix au total du repêchage de la LHJMQ en 2021 a vraiment retenu l’attention il y a quelques semaines, lorsqu’il a inscrit six buts en cinq matchs lors de la Coupe Hlinka-Gretzky, aidant le Canada à remporter la médaille d’or. Gauthier devrait être jumelé à Joshua Roy cette saison et ses succès pourraient lui permettre d’être sélectionné en première ronde lors du prochain repêchage de la LNH.

Riley Kidney, attaquant, Titan Acadie-Bathurst

Riley Kidney avait laissé entrevoir une possible explosion offensive en 2021, lorsqu’il a récolté 17 points en neuf parties éliminatoires. Lors de la saison 2021-22, il a répondu aux attentes en atteignant le cap des 100 points pour le Titan. Le choix de deuxième tour du Canadien de Montréal en 2021 n’aura pas le même appui offensif cette saison, mais il pourrait être une prise de choix avant la date limite des échanges dans le circuit Courteau.

Tomas Lavoie, défenseur, Eagles du Cap-Breton

Les Eagles ont connu une saison de misère en 2021-22, mais ils ont de quoi se réjouir avec l’arrivée de l’imposant défenseur Tomas Lavoie, qui a été le tout premier choix du repêchage de la LHJMQ. Lavoie mesure six pieds trois pouces et pèse 210 livres, c’est un très bon patineur, il possède un très bon tir et il n’a pas peur de s’imposer physiquement. Bien que son équipe ne devrait pas connaître beaucoup de succès cette saison, il sera intéressant de voir si le jeune homme de 16 ans pourra avoir un impact immédiat dans la LHJMQ.

Tyler Peddle, attaquant, Voltigeurs de Drummondville

Tyler Peddle a amorcé sa carrière dans la LHJMQ avec huit buts et 10 points en neuf matchs, mais les choses se sont tranquillement refroidies pour lui. Le deuxième choix au total du repêchage de 2021 a cependant montré de belles habiletés offensives et il s’est parfois donné des allures d’attaquant de puissance de premier plan, en route vers une saison recrue de 35 points. Peddle devrait avoir tout l’espace pour jouer sur les deux premiers trios des Voltigeurs cette saison et il pourrait attirer les regards vers lui en vue du repêchage de la LNH.

Justin Robidas, attaquant, Foreurs de Val-d’Or

Justin Robidas a progressé lors de chacune de ses trois saisons dans le circuit Courteau et l’an dernier, malgré les difficultés des Foreurs, il s’est distingué avec 30 buts et 82 points en 68 matchs. Surtout, c’est son leadership qui a été souligné alors qu’il a été nommé capitaine de l’équipe à seulement 18 ans. Robidas devrait encore une fois aider les Foreurs en attaque au moins jusqu’aux Fêtes, alors que son nom circule dans des rumeurs d’échange, plus particulièrement avec les Remparts de Québec. S’il devait changer d’adresse, il pourrait être une pièce importante en séries.

Joshua Roy, attaquant, Phoenix de Sherbrooke

Il est difficile d’ignorer les exploits de Joshua Roy au cours de la dernière saison. Auteur de 51 buts et de 119 points en 66 matchs, Roy a aidé le Phoenix à atteindre le carré d’as pour la première fois de son histoire. Le choix de cinquième ronde du Canadien de Montréal a ajouté huit points en sept parties lors de la reprise du Mondial junior, mettant la main sur la médaille d’or avec le Canada. Roy devrait à nouveau avoir sa place avec Équipe Canada junior dans quelques mois et il cherchera également à remporter les grands honneurs, mais cette fois avec le Phoenix.

Jordan Tourigny, défenseur, Cataractes de Shawinigan

Quoi de mieux que de commencer sa carrière dans la LHJMQ avec un titre de la coupe du Président? Jordan Tourigny n’a pas agi en touriste non plus, contribuant tant en offensive qu’en défensive et sur les unités spéciales. Tourigny a également connu un bon tournoi à la Coupe Hlinka-Gretzky, alors qu’il était adjoint au capitaine, et il a gagné la médaille d’or avec le Canada. Il restera à voir cette saison si le défenseur de 17 ans pourra surmonter son petit gabarit pour grimper les classements en vue du repêchage de la LNH.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires