De Grasse parmi les athlètes à surveiller à Eugene, aux Mondiaux d’athlétisme

Lori Ewing, La Presse Canadienne
De Grasse parmi les athlètes à surveiller à Eugene, aux Mondiaux d’athlétisme

Vedette du sprint, Andre De Grasse est monté sur le podium à chacune de ses courses olympiques et mondiales individuelles.

L’athlète de 27 ans de Markham fera face à un solide défi à Eugene, où les championnats du monde d’athlétisme vont commencer vendredi.

Dans d’autres compétitions, Sarah Mitton (lancer du poids) et Camryn Rogers (lancer du marteau) pourraient devenir les premières Canadiennes à remporter des médailles mondiales dans leurs épreuves.

Le Canada y envoie 59 athlètes, totalisant 15 médailles olympiques.

L’objectif de l’équipe est de dépasser les six médailles remportées aux Jeux olympiques de Tokyo.

Le Canada a obtenu cinq podiums aux championnats du monde de 2019 à Doha, au Qatar.

Voici 10 athlètes à surveiller:

Andre De Grasse (100, 200, relais 4×100 mètres) : De Grasse a remporté une médaille dans chacune de ses sept courses de 100 et 200 m réparties sur deux JO et deux championnats du monde. 

Il a été ralenti par une blessure au pied en début de saison mais a repris la forme en juin, signant un chrono de 10,05 pour gagner à Oslo. 

Quelques jours plus tard, il a contracté la COVID-19 et n’a pas couru depuis.

La ronde préliminaire du 100 mètres sera présentée vendredi.

De Grasse a dit qu’il verra plus tard s’il a la force pour le 200 m, dans lequel il est le champion olympique en titre. L’Américain Noah Lyles aimerait bien conquérir l’or mondial, lui qui a fini troisième à Tokyo.

Sarah Mitton (lancer du poids) : Athlète de 26 ans de Brooklyn, en Nouvelle-Écosse, elle a fait un lancer de 20,33 mètres aux Championnats canadiens, effaçant le record national qu’elle avait établi un mois plus tôt. 

C’était le lancer le plus long au monde cette saison, bien qu’il ait été battu le lendemain.

Une médaille serait la première du Canada au lancer du poids féminin. 

Dylan Armstrong a remporté l’argent et le bronze aux championnats du monde chez les hommes.

Moh Ahmed (5000, 10 000): L’athlète de 31 ans de St. Catharines a gagné une médaille d’argent au 5000 m aux Jeux de Tokyo. 

Absent des championnats nationaux le mois dernier (une blessure mineure), il a fait preuve de vitesse en début de saison, battant son record canadien au 10 000 m en mars.

Né en Somalie, Ahmed a remporté le bronze au 5000 m aux Mondiaux de 2019.

Marco Arop (800) : Âgé de 23 ans et natif d’Edmonton, il a inscrit le troisième temps le plus rapide cette saison (une minute 43,61), il y a un peu plus d’une semaine, dans sa ville natale. 

Meneur de sa vague d’un bout à l’autre aux Jeux de Tokyo, il a connu une baisse de régime en demi-finale et ne s’est pas qualifié pour la finale.

Arop et sa famille, dont cinq frères, ont fui le Soudan quand il avait deux ans.

Camryn Rogers (lancer du marteau); Athlète de 23 ans de Richmond, en Colombie-Britannique, elle est devenue la première Canadienne à participer à une finale olympique du lancer du marteau à Tokyo, finissant cinquième.

Son lancer de 77,67 est le quatrième plus long au monde cette saison. 

Habituée des médailles d’or, la Polonaise Anita Wlodarczyk s’est blessée en poursuivant un voleur qui avait pénétré par effraction dans sa voiture.

Evan Dunfee (35 km marche): L’athlète de 31 ans de Richmond, en Colombie-Britannique, a remporté le bronze aux JO de Tokyo et aux Mondiaux de 2019 à Doha – c’était toutefois sur 50 km, sa distance préférée.

Cam Levins (marathon): L’athlète de 33 ans de Black Creek, en Colombie-Britannique, a établi un record canadien en 2018 à Toronto.

Il a échoué trois fois à obtenir le standard de qualification en vue de Tokyo, l’atteignant une semaine avant l’Olympiade. Aux JO il a bien fait au départ, avant de terminer 72e.

Alysha Newman (saut à la perche) : Championne des Jeux du Commonwealth et âgée de 27 ans, elle a franchi 4,70 mètres en juin à London – la sixième meilleure distance au monde, cette saison.

Django Lovett (saut en hauteur) : L’athlète de 30 ans de Surrey a terminé huitième à ses débuts olympiques à Tokyo. 

Médaillé de bronze des Jeux du Commonwealth de 2018, il a remporté la rencontre de la Birmingham en Diamond League en mai.

Damian Warner (décathlon) : le champion de Tokyo cherche à clôturer les Mondiaux en beauté. Âgé de 32 ans et natif de London, il a remporté un titre olympique et mondial en salle, mais un titre mondial à l’extérieur lui a échappé jusqu’à présent.

Absent des championnats nationaux (une blessure au genou), Warner se dit en grande forme, ce qui fait de lui le grand favori. Le décathlon aura lieu les deux derniers jours des Mondiaux, les 23 et 24 juillet.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires