Scottie Scheffler remporte le Tournoi des Maîtres

The Associated Press
Scottie Scheffler remporte le Tournoi des Maîtres

AUGUSTA, Ga. — L’Américain Scottie Scheffler a couronné deux mois de performances incroyables en remportant sa plus importante victoire en carrière au Tournoi des Maîtres, dimanche. Un triomphe qui confirme son statut de nouveau meilleur golfeur de la planète.

Le seul accroc de la journée est survenu à la toute fin quand Scheffler a eu besoin de quatre coups pour combler la distance de 40 pieds entre sa balle et la coupe pour enfin mettre la main sur son premier titre majeur.

Il a terminé le tournoi avec un cumulatif de moins-10.

Lors de la ronde finale, il a joué 71 (moins-1), pour conclure avec trois coups d’avance sur Rory McIlroy, qui a joué un exceptionnel 64 pour égaler le record de parcours lors de la ronde ultime.

Et dire qu’il y a à peine 56 jours, le Texan de 25 ans cherchait encore sa première victoire sur le circuit de la PGA. Maintenant, il compte quatre titres à ses six derniers tournois.

Mais rien ne vaut un veston vert.

Derrière lui, Cameron Smith a vu McIlroy passer devant. L’Australien a commis un triple bogey au 12e et ne s’en est jamais remis. Il a terminé avec une carte de 73 à égalité au troisième rang avec Shane Lowry.

Scheffler a rejoint Ian Woosnam, qui en 1991 était devenu le premier joueur à gagner un titre majeur à son premier tournoi comme numéro un mondial.

Déjà enfant, Scheffler se voyait sur le circuit professionnel et pour s’en convaincre, il portait toujours le pantalon sur les parcours sous le chaud soleil du Texas afin de ressembler aux champions. Mais gagner le Tournoi des Maîtres semblait trop gros pour même oser l’imaginer.

«Je ne me suis jamais rendu aussi loin. Je rêvais seulement d’être ici et de jouer, a-t-il déclaré tout juste avant de voir Hideki Matsuyama l’aider à enfiler son premier veston vert. Je ne sais pas comment exprimer ce que ça représente pour moi de savoir que je pourrai revenir ici toute ma vie.»

Aux yeux de Justin Thomas, la manière dont le nouveau numéro un se comporte sur le terrain est impressionnante. «Ces séquences de succès, il faut simplement les accueillir et surfer sur la vague pendant qu’elle passe parce que malheureusement elle ne dure pas éternellement, a-t-il prévenu. Mais lui parvient à le faire dans les plus grands tournois. C’est vraiment, vraiment impressionnant, de voir un joueur si jeune aussi bien gérer ce genre de moments.»

La série de succès de Scheffler a commencé à l’Omnium de Phoenix, qu’il a remporté en prolongation le jour du Super Bowl. Puis, il a enchaîné avec une remontée victorieuse à l’Invitation Arnold Palmer à Bay Hill. Il s’est ensuite hissé au premier rang mondial en triomphant au tournoi par élimination au Texas il y a deux semaines.

Et finalement le voici avec un veston vert et une bourse de 2,7 millions $ US. En six tournois, il a amassé des gains de 8 872 200 $ US.

Dimanche, le tournoi s’est joué dès les premiers trous. En avance par trois coups, il a vu Smith démarrer avec deux oiselets pour réduire l’écart à un coup. Puis, Scheffler a envoyé son coup d’approche depuis les aiguilles de pin à gauche de l’allée du troisième trou un peu à court du vert et la balle a dégringolé en bas de la pente.

Son coup suivant a filé droit vers la tige et s’est retrouvé au fond de la coupe pour un oiselet. Il a repris une avance de trois coups quand Smith a commis un bogey dans la même situation.

À partir de ce moment, personne ne s’est jamais approché à moins de trois coups, seuls les prétendants ont changé de nom.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires